English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Antisémitisme : racisme envers les Juifs & Israël

La justice française ne jugera pas un meurtrier antisémite s’il fume un joint

La justice française ne jugera pas un meurtrier antisémite s’il fume un joint - © Juif.org

La cour d’appel de Paris a jugé jeudi que Kobili Traoré, un musulman qui a assassiné sa voisine juive Sarah Halimi il y a deux ans et demi, ne serait pas jugé, à cause d’une « incapacité mentale due à la consommation de cannabis. »

La décision stipule que Traoré, 29 ans, sera envoyé dans un établissement de désintoxication et qu’il lui a été interdit de contacter les proches de Sarah Halimi.

Selon le Parisien, la décision a été prise par suite d’un avis « professionnel » qui indiquait que le tueur prétendait avoir attaqué Halimi à cause d’un « démon qui le possédait » et n’était pas au courant de ses actes en raison de la consommation accrue de cannabis.

Trois experts, qui ont témoigné lors du procès, ont déclaré que la consommation accrue de cannabis de Traoré – 15 joints par jour semble-t-il – avait accru les délires qu’il vivait à l’époque.

Le Dr Daniel Zaguri était le seul des experts qui a témoigné à soutenir que, bien que la valeur des effets du cannabis ne puisse pas être sous-estimé, l’utilisation de la drogue ne devrait pas réduire sa responsabilité pénale.

Le député juif Meyer Habib a attaqué la décision, affirmant que la consommation de drogue ne devrait pas exempter de la responsabilité pénale.

« En tant que député, je ne critique pas les décisions de justice, mais en tant que personne impliquée dans l’affaire depuis le premier jour, je suis simplement choqué. Déclarer que le meurtrier n’a aucune responsabilité pénale a cause de l’usage du cannabis : quand quelqu’un boit et commet une infraction, ce sont des circonstances aggravantes, et quand un autre consomme des quantités excessives de drogue, c’est une circonstance atténuante et il n’est pas responsable de ses actes. »

« Aujourd’hui j’ai honte et je suis triste », a déclaré Habib. « Je sens que la France est en faillite. J’appelle a une mobilisation massive de toutes les forces du pays – pas seulement de la communauté juive – pour exprimer sa colère et sa déception – et pour rendre un dernier hommage a Sarah Halimi.

Cette décision de justice, absurde, est une invitation aux antisémites et aux meurtriers : tuez, fumez un joint, plaidez la folie, et vous trouverez toujours en France un juge encore plus fou que vous !

 

 

12 commentaires
La justice française se montre aussi indigne pour certains procès qu'elle instruit que pour d'autres qu'elle évite d'instruire ! Son idéologie sous-jacente est même à vomir et, de toutes façons opposée à la volonté du peuple.
Le pays est au seuil d'une révolte généralisée, d'une révolution conservatrice ou d'une guerre civile.
Il faut même remarquer que la tyrannie des juges et leur laxisme montrent que le politique n'est pas légitime et qu'il use de l'arbitraire pour retarder le retour à la démocratie. Le paradoxe est qu'en France, le chef de l'état a beaucoup de pouvoir (sauf celui de l'union européenne qui prime sur celui du président de la république...jusqu'à ce que le peuple reprenne le pouvoir dans son pays comme les anglais l'ont fait.)
Envoyé par Laurent_064 - le Dimanche 22 Décembre 2019 à 19:58
Félicitations pour le titre de cet article:
"La justice française ne jugera pas un meurtrier antisémite s’il fume un joint"
Il montre parfaitement la justice française en train de se ridiculiser !

La justice française se montre aussi indigne pour certains procès qu" elle instruit que pour d'autres qu'elle évite d'instruire ! Son idéologie sous-jacente est même à vomir et, de toutes façons opposée à la volonté du peuple.
Le pays est au seuil d'une révolte généralisée, d'une révolution conservatrice ou d'une guerre civile.
Il faut même remarquer que la tyrannie des juges et leur laxisme montrent que le politique n'est pas légitime et qu'il use de l'arbitraire pour retarder le retour à la démocratie. Le paradoxe est qu'en France, le chef de l'état a beaucoup de pouvoir (sauf celui de l'union européenne qui prime sur celui du président de la république...jusqu'à ce que le peuple reprenne le pouvoir dans son pays comme les anglais l'ont fait.)
Envoyé par Laurent_064 - le Dimanche 22 Décembre 2019 à 20:06
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 19 minutes