English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Antisémitisme : racisme envers les Juifs & Israël

Le Pen lie la hausse de l'antisémitisme à celle de l'immigration

Le président du Front national Jean-Marie Le Pen a lié mardi la recrudescence des "faits antisémites" à "l'importation massive" en France d'immigrés "enclins à prendre violemment position" sur le conflit au Proche-Orient.
41 commentaires
Le compte de ce membre a été suspendu.
Envoyé par Hilda - le Mardi 3 Mars 2009 à 14:17
Le pen perd les pédales !! il est dans le style de son pote dieudonné , faurisson , Williamson , Siné etc...etc...
se sont des antisémites en puissance je dirais même des racistes puisqu 'ills suportent que les vrais Francais
Envoyé par Jacqueline_013 - le Mardi 3 Mars 2009 à 18:13
Quoi? Le Pen demande "que faire?" Mais justement c'est lui qui connait la réponse. Dans un premier temps, on laisse les musulmans débarasser la France de tous ses Juifs. Et ensuite, la France se débarasse de tous ses musulmans. Comment? En les envoyant à Drancy.
Je dis ça pour rigoler amèrement . Mais Le Pen pensera que c'est une hypotese sérieuse.
Edoardo Recanati
Envoyé par Recanati_001 - le Mercredi 4 Mars 2009 à 06:52
Je partage l'analyse d'hilda car je pense que les actes anti sémites viennent en majorité des musulmans installés en France dont on sait combien ils ont une haine pour Israel et le peuple juif. Je ne crois que les francais d'origine aient beaucoup participé à ces actes condamnables; à l'exception d'une minorité.

Je ne pense pas non plus que beaucoup de francais soient pro musulmans. Je ne l'espère pas en tous les cas tant qu'ils tiendroint le genre de discours dont ils nous encensent et se comporteront comme ils se comportent. En ce qui me concerne, ils représentent tout ce que à quoi l'humanité ne devrait pas ressembler.

C'est un peuple pour lequel je n'ai aucune admiration et pour lequel je n'éprouve aucune attirance.








Envoyé par Servanne - le Mercredi 4 Mars 2009 à 07:15
la c est vraiment le comble, après tout ce qu'il dit sur les juifs!!!! lui l antisémite le parrain de l'enfant de diodonné B'bala M'bala - il retourne sa veste constamment.par contre il a raison comme même, c 'est bien à cause de tous ces arabes immégrés qui se trouvent en France en Europe et dans le monde entier - qui se sont dé placés de chez eux par millions dans le monde en France c'est mieux - pour les allocations - ils ont plusieurs femmes - et jusqu'à 22 enfants...c'est une horreur -comment le monde est aveugle-et leur Coran ou il bien bein écrit qu'il faut tuer les juifs partout et les chrétiens après -il faut islamisé le monde entier -ils y arrivent petit à petit.il faut retenir comme même que tus les musulmans nu sont pas des terroristes, mais hélas tous les terroristes sont musulmans.et comme antisémites ;; ce sont les champions....que D...nous protège de ces islamistes...
Emilie-Noa
Envoyé par Emilie-noa - le Mercredi 4 Mars 2009 à 07:18
Effectivement, tout les musulmans en France prennent la défense des palestiniens. Je trouve cela injuste et j'espère que le gouvernement Français va sanctionner sévèrement tout les actes contre les Juifs. Mais Le Pen n'est pas mieux, il faut se méfier de lui comme de la peste!!!
Envoyé par Karl - le Mercredi 4 Mars 2009 à 07:54
Bonjour Karl ! les musulmans de France ont tous les droits ...quand aux sanctions , ils n 'en ont pas ...
Envoyé par Jacqueline_013 - le Mercredi 4 Mars 2009 à 08:20
C’est une longue rue paisible en plein coeur du XVI e . Pourtant, il y a soixante ans, la rue Lauriston était synonyme de barbarie. Entre 1941 et 1944, au numéro 93, un groupe de collaborationnistes, connu des historiens sous le nom de « Gestapo française », va torturer et tuer des dizaines de résistants. Un passé lourd qui embarrasse : lors du conseil d’arrondissement de lundi, les élus du XVI e ont adopté un voeu visant à débaptiser le 93, rue Lauriston, en « 91 bis », afin « de ne pas faire peser sur les actuels et futurs domiciliés le poids de ce passé monstrueux », peut-on lire dans le délibéré de séance.



« Une adresse de la honte »

L’adoption de ce voeu controversé n’a pas fait l’unanimité, y compris au sein de la majorité. Au total, huit conseillers s’abstiendront, dont certains considérés comme des fidèles du maire UMP, Claude Goasguen. « Il y a eu quelques échanges assez vifs, souffle un élu. Beaucoup de conseillers, notamment ceux de confession israélite, ont paru choqués. » A l’issue de la séance, une poignée d’entre eux ira réclamer des explications à Claude Goasguen. Mais la paternité du voeu ne revient pas au maire du XVI e . Derrière cette initiative, se trouve Hervé de Charette, ancien ministre des Affaires étrangères du gouvernement Juppé (1995-1997) et député (UMP) du Maine-et-Loire. Depuis septembre, il est président de la chambre de commerce franco-arabe, actuel locataire du 93, rue Lauriston. « Le passé de l’adresse m’a tout de suite embarrassé, surtout que je suis responsable d’un organisme franco-arabe, explique le député. Ma requête partait d’une bonne intention : faire disparaître l’adresse de la honte. Je ne pensais pas déclencher cette controverse. »
Bien qu’adopté lundi le voeu ne sera pas pour autant présenté au prochain Conseil de Paris. Motif officiel : « Convaincre davantage sur ce sujet difficile. » De son côté, Hervé de Charette prévient : « Si l’adresse n’est pas modifiée, on déménage. » La polémique ne fait que commencer.
Envoyé par Jacqueline_013 - le Mercredi 4 Mars 2009 à 08:41
La boucherie André Krief de Montreuil a-t-elle vraiment l’intention de rouvrir son usine de préparation de viandes et plats casher, ravagée par un incendie dans la nuit du 23 au 24 janvier dernier ? Un mois après le sinistre, d’origine criminelle selon les premiers éléments de l’enquête, la cinquantaine de salariés toujours au chômage (sur les 77 de la société) commencent à sérieusement en douter.

Hier matin, ils ont manifesté devant le bâtiment calciné. Le magasin attenant, épargné par les flammes, doit bientôt rouvrir. Avec le soutien de la CFDT, les salariés réclament une table ronde avec la direction pour discuter de leur avenir. Et entendent maintenir la pression jusqu’à sa tenue.

« On n’en pouvait plus »

Car, selon les manifestants, quelques jours après l’incendie, la société d’alimentation a repris son activité normalement, mais… sans eux. « Tous les jours, on trouve des produits André Krief dans les restos de Paris. Idem chez les bouchers, les supermarchés, les vendeurs de surgelés : l’activité tourne à plein régime », s’étrangle Franck, 39 ans, salarié depuis onze ans. Explication d’Eliane Fromentel, de la CFDT 93 : « La direction s’adresse à des prestataires : un sous-traitant en Normandie, une plate-forme à Rungis, des chauffeurs extérieurs… Elle profite du sinistre pour délocaliser. L’objectif, c’est de pousser les salariés à bout pour qu’ils démissionnent les uns après les autres. » Ainsi, le directeur du site, Gilles Krief, n’a toujours pas visité les locaux de 500 m2 et 2 000 m 2 dénichés dès le 30 janvier par la municipalité de Montreuil.
A la cinquantaine de salariés au chômage, le patron, resté injoignable hier, n’a proposé que deux emplois à temps partiel dans le magasin montreuillois qui va être transformé en libre-service. « 800 € par mois alors que j’ai un loyer de 700 €, gronde Rida, 49 ans. Cela fait vingt et un ans que je travaille ici : c’est ça la reconnaissance ? » L’attitude du patron passe d’autant plus mal qu’en 2002, après un sinistre similaire, la société avait maintenu tous les emplois. Mais depuis 2007 et l’arrivée de la CFDT dans la société, les relations se sont tendues. Quatre jours avant l’incendie, 14 salariés avaient annoncé vouloir saisir les prud’hommes. « On faisait des semaines de 53 heures payées 35, justifie Franck. On a monté le syndicat, car on en pouvait plus. Depuis, la direction nous répétait : Un jour, on vous jettera vous et votre syndicat. C’est ce qu’ils sont en train de faire. »
Envoyé par Jacqueline_013 - le Mercredi 4 Mars 2009 à 08:46
"Le Pen lie la hausse de l'antisémitisme à celle de l'immigration": yes, sauf qu'il ne s'agit pas que de l'immigration récente. Depuis la nuit des temps, les arabes ont toujours voué une haine viscérale contre les juifs, et l'ont bien démontré par leurs multiples actes de barbarie à leur égard.

Alors, quand adolf le pen, alzheimerien fort avancé, et ami d'anti-sémites notoires comme dieudonné -le si mal nommé-, faurisson et autres déchets de l'humanité, se permet de sortir de telles énormités, je pense qu'il devrait s'abstenir de donner son opinion sur un tel sujet. Il est désormais o b s o l e t e.

Chalom
Envoyé par Viviane_005 - le Mercredi 4 Mars 2009 à 09:12
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 18 minutes