English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Défense au Moyen-Orient

Le Hezbollah s’arme pour un conflit imminent avec Israël

Le Hezbollah s’arme pour un conflit imminent avec Israël - © Juif.org
« Evidement nous réarmons, nous avons aussi déclaré avoir bien plus de roquettes et de missiles que nous en avions en 2006, » déclare un commandant du Hezbollah s’exprimant sous anonymat.
 
La guerre de 2006 entre le Hezbollah et Israël avait commencé après que des terroristes du Hezbollah aient attaqué le territoire israélien et kidnappé deux soldats de Tsahal.
 
« Nous avons du faire sauter ou abandonner quelques bunkers et positions de combat, mais nous continuons d’êtres pleinement opérationnels dans le sud, » rajoute le chef terroriste. « Nous nous attendons à ce que les israéliens attaquent bientôt, si ce n’est pas cet hiver, ils attendront jusqu’au printemps, que le sol ne soit pas trop difficile pour les tanks. »
 
Les commandos israéliens ont saisit mercredi un navire qui contenait des centaines de tonnes d’armes en provenance d’Iran à destination du groupe terroriste Hezbollah – la plus importante cargaison d’armes jamais saisie par Israël.
 
Le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah avait prévu de réagir à la prise du cargo d’armes mais le groupe terroriste a préféré pour le moment nier tout lien avec la cargaison.
 
Un expert militaire du Hezbollah pense que le groupe terroriste chiite à la solde de l’Iran se prépare pour une nouvelle guerre avec Israël.
 
« Il est clair que le Hezbollah ne contrôle plus la frontière avec Israël comme par le passé, ce qui est du à la présence des troupes internationales de la FINUL, » explique Andrew Exum, expert militaire du Hezbollah au « Center for New American Security ».
 
« Ils semblent par contre se renforcer dans les villages, se préparant à un prochain cycle de combats, et poussent leurs positions loin au nord des éléments de la FINUL, dans les faubourgs de Beyrouth et dans la vallée de la Bekaa. »
 
Des experts israéliens des renseignements et de l’armée ont déclaré que des frappes militaires contre les facilités nucléaires iraniennes devront êtres précédées par un affaiblissement du Hezbollah, donc de sa capacité à perturber la vie dans le nord d’Israël avec ses missiles et ses roquettes.
 
Pour rappel, en 2006, lors de la « seconde guerre du Liban », ce sont plus de 4000 roquettes et missiles qui se sont abattus sur le nord d’Israël.
35 commentaires
-"du au FINUL....."-!!!
et de qua encore??? ce plus tot grace a nos soldates qui-ils sont postees au long de frontier avec le Sud-Liban!!
Envoyé par Alexander - le Lundi 9 Novembre 2009 à 05:55
"Le hezbolla s'arme pour un conflit imminent avec Israêl":

Et nous y voilà, et voilà A QUI étaient destinées les armes prises récemment par l'armée israélienne sur ce rafiot battant pavillon de com-plaisance!!!!

Jusqu'où iront tous ces voyous enturbannés pour que le monde, dit civilisé, "ouvre enfin les yeux" sur les risques encourus par LA PLANETE ENTIERE avec tous ces fous???

AM ISRAEL HAY En colère ! Star Triste
Envoyé par Viviane_005 - le Lundi 9 Novembre 2009 à 07:39
israel.infos
Numéro 874 - 09.11.2009 - 22 Heshvan 5770
Créer un Etat palestinien, et négocier avec le Hamas
Le numéro deux du parti centriste Kadima, ancien ministre de la Défense et chef d'Etat-major de Tsahal, Shaoul Mofaz, a présenté dimanche matin, lors d'une conférence de presse à Tel-Aviv, son propre plan de paix mettant en avant la création, à court terme, d'un Etat palestinien dans des frontières temporaires, et sans rejeter la possibilité de négocier avec le Hamas.

Prenant à parti le Premier ministre, pour sa "dangereuse" inertie, six mois après le discours dit de "Bar-Ilan" où Netanyahou avait accepté la solution des deux Etats, Mofaz a proposé principalement que la Palestine démilitarisée soit d'abord créée sur 50 à 60% de la Judée-Samarie et que des négociations démarrent parallèlement sur toutes les questions centrales du conflit (Jérusalem, frontières définitives, et statut des réfugiés).

Selon ce plan, les Palestiniens récupéreront la "presque" totalité des territoires d'avant 1967, les grands blocs d'implantations et ses 200.000 habitants resteront sous souveraineté israélienne, et "seuls" 62.000 Israéliens devront évacuer leurs habitations.

Réagissant à cette annonce, un haut responsable du Hamas, Moushir al Masri, a déclaré que son organisation accueille positivement ces propos et souhaite "en voir la traduction en actes". Il a reconnu le "sérieux indiscutable de ce plan, venant d'un homme de la trempe de Mofaz, qui a conduit des guerres contre l'opposition, et qui connait parfaitement les tenants et les aboutissants politiques et sécuritaires".

Retour
Envoyé par Jacqueline_013 - le Lundi 9 Novembre 2009 à 07:39
israel.infos ..HEZBOLLAH

Numéro 874 - 09.11.2009 - 22 Heshvan 5770
"Tsahal sera là en hiver ou au printemps"
Dans une interview accordée au "Gardian" britannique de hauts responsables de l'organisation terroriste de Hassan Nasrallah ont reconnu ouvertement que le Hezbollah - qui a catégoriquement nié que les centaines de tonnes d'armes saisies la semaine passée par la marine de Tsahal sur le Francop lui aient été destinées - poursuit ses efforts d'armement "en prévision d'une invasion de Tsahal du Liban cet hiver ou au printemps".

"Nous avons déjà déclaré que nous avions déjà en notre possession beaucoup plus de missiles et de roquettes qu'avant la deuxième guerre du Liban" a rappelé un des commandants du Hezbollah, qui a aussi indiqué que son organisation dispose d'une capacité militaire accrue dans le sud, malgré la destruction d'une grande partie de ses nombreux bunkers par Tsahal lors de la seconde guerre du Liban.

Retour


Envoyé par Jacqueline_013 - le Lundi 9 Novembre 2009 à 08:02
Ce qui me paraît le plus inquiétant est l'apparente (?) apathie des responsables politiques occidentaux. Lorsque Hitler prononçait ses discours menaçants, il n'était pas pris au sérieux. Aujourd'hui les menaces de Nasrallah ou d'Achmaninejad (orthographe incertaine) sont considérées comme des aboiements et que les chiens qui aboient ne mordent pas. Hitler a aboyé et il a mordu. Fâcheux précédent qui devrait amener à plus de discernement.Mais tant que les menaces ne concernent que les Juifs........
J'ai la désagréable impression de revivre 1938 et les abandons de Munich consécutifs à l'aveuglement des dirigeants occidentaux. Serons-nous obligés de revivre "l'éternel recommencement de l'Histoire" ?
Le genre humain est-il condamné à disparaître ? Pour ma part je le crains. La vie m'a fait perdre l'optimisme, mais le pessimiste n'est-il pas un optimiste informé ?
Chalom lekoulam.
YYM
Envoyé par André_001 - le Lundi 9 Novembre 2009 à 08:55
Le hezbo s'arme pour un conflit avec ISRAEL.....
Nasrallah ''le barbe bleu'' (bleu de peur) tient a ce que nous lui envoyons,ses katiouchots et ses fusees ,saisies
Par TSAHAL sur le cargo francop...Tu as raison cela t'appartiens..NO PROBLEME .. Tu vas les recevoir,mais
Pas par bateau,sois patient.....
VIC ISRAEL.....
Envoyé par Victor_015 - le Lundi 9 Novembre 2009 à 12:09
a la faune gauchiste, je vous le dit, jamais israel ne fera tomber le " mur" de securite qui protege notre peuple des barbares, que dire de murs de separation dans le monde,"
Le mur entre les deux Corées, un héritage de la Guerre froide
Le temps s’est fixé entre les deux Corées, sur la « DMZ ». La zone démilitarisée qui sépare la Corée du Nord de la Corée du Sud est en effet le dernier vestige de la Guerre froide. Ce no man’s land a été créé en 1953 sur le 38e parallèle, à la fin de la guerre qui a divisé le pays pendant trois ans. Mais en réalité, cette zone clôturée et surveillée en permanence est loin d’être une zone pacifique tant elle est militarisée. De part et d'autre de la frontière longue de 240 kilomètres, 700 000 soldats nord-coréens et 410 000 sud-coréens patrouillent constamment. Un spectacle pour de nombreux touristes de Corée du Sud qui s’y rendent régulièrement pour observer, à l’aide de jumelles, « le pays le plus fermé du monde », leur voisin du Nord. Depuis l’été dernier cependant et la proposition du dictateur nord-coréen de rouvrir les voyages touristiques entre les deux Corées, leurs relations tendent à se réchauffer
Etats-Unis – Mexique : une barrière économique
Si la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique mesure 3 169 kilomètres de long et borde quatre Etats américains (Texas, Nouveau-Mexique, Arizona, Californie), le mur court sur un peu plus de 900 kilomètres. A l’origine ? Un projet de George W. Bush VOIR LA SUITE
Envoyé par Roland_002 - le Lundi 9 Novembre 2009 à 13:03
SUITE DES MURS,Nicosie, une capitale coupée en deux
Une capitale divisée en deux. La situation est aujourd’hui inédite dans le monde, mais réelle. Du moins pour les milliers d’habitants de l’île de Chypre, dont le pays est scindé en deux depuis 1974. Au nord de la « ligne verte », la République chypriote turque du nord (RCTN), reconnue uniquement par la Turquie, et au sud, la République de Chypre, membre de l’Union européenne et peuplée en majorité de Chypriotes grecs.
Longue de 180 kilomètres, la « ligne verte » est un enchevêtrement de barbelés, de vieux bidons et d’immeuble délabrés. Une zone démilitarisée surveillée par l’ONU où des soldats grecs et turcs se font face. Depuis 2003, plusieurs points de passage ont été créés et 10 000 personnes passent dorénavant chaque jour cette « frontière » pour aller travailler. AP

Ceuta, porte d’entrée de l’Europe
Un grillage de 3,5 mètres de haut et 9 kilomètres de long, 21 miradors, des patrouilles régulières de la Garde Civile, des détecteurs de présence : telle est la porte d’entrée de l’Union européenne pour des milliers d’Africains, un mur, symbole du fossé entre l’Europe et ses voisins pauvres du Sud. Egalement surnommée la « Valla », la barrière de Ceuta, une enclave ibérique de 20 km² située à la pointe nord-ouest du Maroc, empêche les milliers de candidats au départ d’atteindre l’eldorado européen.
Le gouvernement espagnol a créé le Ceti, un centre de séjour temporaire construit sur les hauteurs de Ceuta où 452 clan
Envoyé par Roland_002 - le Lundi 9 Novembre 2009 à 13:09
Le compte de ce membre a été suspendu.
Envoyé par Abraham_013 - le Lundi 9 Novembre 2009 à 17:42
Iron ie de la sorte,que ce vraiment DU AU FINUL,que Hisb'allah se peut en tout tranquilite se rearmez!!! Star En colère ! Star
Envoyé par Alexander - le Lundi 9 Novembre 2009 à 19:46
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 51 minutes