English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Défense au Moyen-Orient

Navires de guerre et avions américains proches de la Libye

Navires de guerre et avions américains proches de la Libye - © Juif.org
Les Etats-Unis ont positionné des navires de guerre et des avions proche de la Libye lundi, et ont gelé 30 milliards de dollars d’actifs, faisant monter la pression sur ce qu’un émissaire américain a appelé un Mouammar Kadhafi « délirant ».
 
Dans la plus grande critique américaine du dirigeant libyen, l’ambassadeur américain à l’ONU, Susan Rice, a déclaré que Kadhafi est « déconnecté de la réalité, il abat son propre peuple, et est inapte à gouverner. »
 
Les Etats-Unis ont également insisté pour que les proches de Kadhafi abandonnent leur leader. « Il vous faut réfléchir très sérieusement de quel côté vous voulez être… Vous allez être tenus pour responsables, » a déclaré le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney.
 
Les préparations militaires et la rhétorique américaine plus dure suivent des journées de critiques de l’administration du président américain Barak Obama par les législateurs républicains, les commentateurs conservateurs et d’autres, concernant la réponse américaine frileuse aux événements en Libye.
 
L’administration a défendu sa réponse, disant qu’elle avait hésité à prendre des mesures qui pourraient mettre en danger les citoyens américains dans ce pays d’Afrique du Nord. Washington a imposé des sanctions à la Libye vendredi, quelques heures après qu’un avion transportant quelques uns des derniers américains se soit envolé de Tripoli.
 
Bien que leur position sur Kadhafi soit maintenant claire, les Etats-Unis ont encore du mal à élaborer une politique cohérente envers les différents groupes rebelles. Les responsables américains sont en contact avec eux, mais ont exclu toute aide militaire immédiate.
 
Pendant ce temps, les autorités américaines mettent la pression financière sur Kadhafi pour le forcer au départ.
 
Un responsable du département américain du trésor a déclaré qu’environ 30 milliards de dollars d’actifs ont été bloqués aux Etats-Unis à Kadhafi et sa famille. David Cohen, sous-secrétaire du trésor pour le terrorisme et le renseignement financier a déclaré que la somme est la plus importante à avoir été bloquée.
 
Kadhafi a semblé ignorer l’intensification de la pression lors d’une interview sur ABC, riant lorsqu’on lui a demandé si il allait démissionner, et insistant sur le fait que les libyens l’aimaient.
 
Interrogé sur les commentaires de Kadhafi, Rice a déclaré : « ça semble tout simplement délirant. Et quand il peut rire en parlant à un journaliste… alors qu’il abat son propre peuple, il ne fait que souligner combien il est inapte à diriger, et combien il est déconnecté de la réalité. »
 
Les gouvernements étrangers font une pression croissante sur Kadhafi pour qu’il quitte dans l’espoir de mettre fin aux combats en Libye qui ont fait au moins 1 000 morts et forcés des milliers de personnes à fuir.
 
Le colonel David Lapan, porte-parole du Pentagone, a déclaré que l’armée américaine déplace des navires pour êtres plus proches de la Libye, « au cas où ils seraient nécessaires. » Lapan a également dit que le Pentagone positionnait des avions de guerre pour êtres eux aussi plus proches de la Libye.
 
Les navires américains pourraient être utilisés pour des missions humanitaires et d’évacuation, a déclaré la secrétaire d’état américaine Hillary Clinton à Genève.
 
« Il n’y a pas d’action militaire en cours impliquant des navires de la marine américaine, » a déclaré Clinton.
 
Le Pentagone n’a donné aucun détail sur les forces déplacées, mais les Etats-Unis ont une base importante près de Naples, en Italie, qui abrite son quartier général en Méditerranée, ainsi qu’à Rota, en Espagne.
 
Lundi, l’US Navy avait huit navires dans la zone d’activité de la sixième flotte, qui comprend la Méditerranée et une partie de l’océan Atlantique, généralement surveillés par des frégates et des destroyers. Elle a deux porte-avions plus au sud, dans la mer Rouge et la mer d’Oman.
 
Washington travaille également avec ses alliés sur l’imposition d’une éventuelle « zone d’exclusion arienne » sur la Libye, selon des responsables américains.
 
Une zone d’exclusion aérienne pourrait empêcher Kadhafi d’utiliser des avions de guerre ou des hélicoptères pour attaquer les rebelles qui ont saisi de grandes parties du pays, mais on ignore toutefois l’importance du rôle que la force aérienne libyenne a joué dans la crise jusqu'à présent.
 

L’administration américaine a déclaré que l’action militaire est une option qu’elle analyse, bien que de nombreux analystes disent qu’il est très peu probable que les Etats-Unis lancent une invasion terrestre ou des frappes aériennes à cause de la situation volatile sur le terrain.

148 commentaires
.....Ce qui est marrant dans ses évènements tragique. Ou sont les droit des Hommes, l ONU, Les Européens, les journalistes, Toni Blair, Madame la Belge, Carter anti-Israéliens.....
Moshe, avec tout le respect que je vous dois, "MONSIEUR" Kadafi est ou a été Président de la commission des DROITS DE L'HOMME de l'onu en 2003 et il s'est empressé de remettre un prix de bonne conduite à son ami Erdogan, alors comment voulez-vous que l'onu s'offusque de son comportement ?......
Pour faire simple, à mon avis, comme d'habitude, on marche sur la tête. Tous des faux-culs........
Envoyé par Jean Claude_005 - le Jeudi 3 Mars 2011 à 19:37
Kadafi a tout compris sondernier dicour il s est place au niveau de Fidel Castro je suis un ré olutionnare comme lui je suis celui qui a fait cete révolution et je ne suis pas président il y a des élus et si leur politique est contestée on en chagera c est assez bien vu mais cela augure une grave intervention militaire pour remettre de l ordre auprès des protestataires s il réussit ce coup ceux ci seront emprisonnes oi tues !!!!!quel programme obscur le monde arabe doit méditer et se demander qui sera le suivant et imaginer des scenaris de sortie
Envoyé par Jcl - le Jeudi 3 Mars 2011 à 20:06
Et si kadafi faisait ne recherche sur ses ancêtre et qu il se révélait juif pourrait il faire son allya
a méditer et développer
Envoyé par Jcl - le Jeudi 3 Mars 2011 à 21:48
Infos pour Stanislas et ses amis...

http://www.youtube.com/watch?v=yI7z9JsK4NE&NR=1
la verité du President Le Pen: interview

Dans cette interview à l'occasion du 30ème anniversaire de la révolution islamique en Iran, le père de Marine Lepen, se déclare être (comme Dieudonné, note de la rédaction...) un ami de l'Iran, soutenir son programme nucléaire et considère que Gaza est un "camp de concentration". Un exemple de plus des accointances entre l'un des extrêmes de l'échiquier politique, ici l'extrême droite- et l'islamisme.
Envoyé par Hélène - le Jeudi 3 Mars 2011 à 23:13
J'ai l'impression que nous sommes dans la même euphorie qu'après 67, sans avoir dû mettre les rangers !
Envoyé par Moshé_007 - le Vendredi 4 Mars 2011 à 00:42
Le projet de parvenir à une exclusion de l'espace aérien en Lybie fait peur à tous les politiciens, mais il suffirait à l'ONU de placer deux ou trois bombes sur les pistes de la base aérienne d'où partent les Mirages de Khadafi et ils seraient cloués au sol, SANS EFFUSION DE SANG! Simple et efficace, non?
Envoyé par François_014 - le Vendredi 4 Mars 2011 à 09:30
Vous vous posez des questions sur le monde arabe et le peuple arabe ? Pourquoi ? Savez-vous que le fou a donné l'ordre de bombarder uniquement les tribus berbères?
Envoyé par Saoud - le Vendredi 4 Mars 2011 à 17:29
Shaliom Val_002 et Sonia_004, c'est vrai qu'il nous a fallu du temps pour comprendre, je vis en France aussi, et quand Khadafi a installé sa tente à l'Elysée bonjour la polémique...Sarkozy a expliqué qu'il fallait donner "une chance à un dirigeant qui s'orientait vers le bien" aujourd'hui il ne peut que se replier sur une décision de l'O.N.U. pour intervenir dans ce massacre. Khadafi déclare que c'est Al-Quaïda qui méne la révolution? Mais est-ce pour cela qu'il tire sur son peuple? Les insurgés disent de lui: c'est Hitler! Bien sûr les enfants des nazis ne sont pas morts.
La non intervention fait penser effectivement à la position des puissances alliées, du pape Pie XII en 1942, lors de la Shoah, c'est affligeant de constater combien beaucoup ont la mémoire courte.
Envoyé par Florence_011 - le Samedi 5 Mars 2011 à 01:32
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 22 minutes