English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Défense au Moyen-Orient

L'armée syrienne arme ses armes chimiques

L'armée syrienne arme ses armes chimiques - © Juif.org

La chaîne d'information NBC a rapporté mercredi que l'armée syrienne "a chargé les précurseurs chimiques pour le sarin, un gaz neurotoxique mortel, dans des bombes aériennes."

Citant des responsables du renseignement américain, le rapport dit qu'Assad, qui lutte pour garder le pouvoir depuis mars 2011, est prêt à utiliser des armes chimiques contre son propre peuple.

La Syrie est censée avoir le plus grand stock d'armes chimiques au monde, et selon le rapport, l'armée de Damas est maintenant en attente de l'ordre de bombarder les rebelles.

NBC a déclaré que "pas plus tard que mardi, des responsables avaient déclaré qu'il n'y avait pas encore de preuve que le processus de mélange des produis chimiques précurseurs avait commencé. Mais mercredi, ils ont dit que leurs pires craintes ont été confirmées. Les agents neurotoxiques sont verrouillés et chargés à l'intérieur des bombes."

Le sarin est un agent hautement létal. Selon le rapport, les bombes au sarin n'ont pas été chargées à bord des avions de combat jusqu'à maintenant, ce qui indique qu'Assad n'a pas encore donné l'ordre officiel de les utiliser. Cependant, un responsable a déclaré à NBC que si le régime décidait de les utiliser, "il y a peu que le monde extérieur puisse faire pour l'arrêter."

La secrétaire d'état américaine Hillary Clinton a réaffirmé mercredi les avertissements des Etats-Unis à Assad contre l'utilisation des armes chimiques, disant qu'il passerait la ligne rouge si il le faisait.

Clinton a déclaré que le régime de Damas est sur le point de s'effondrer, ce qui soulève la possibilité que "le régime de plus en plus désespéré d'Assad se retourne vers des armes chimiques ou que les armes prohibées puissent tomber dans d'autres mains."

"En fin de compte, ce à quoi nous devrions penser est une transition politique en Syrie et qui devrait commencer le plus rapidement possible," a dit Clinton. "Nous croyons que leur chute est inévitable. C'est juste une question de combien de personnes devront mourir avant que cela se produise."

Les combats en Syrie se sont intensifiés mercredi après 21 mois de conflit. L'ONU indique de plus de 40 000 personnes ont été tuées dans les combats jusqu'à présent. L'ONU a retiré son personnel dans le pays, disant que les conditions étaient trop dangereuses.

18 commentaires
qui ne se souvient des armes de destruction massive en possession par saddam hussein que les usa essayait de trouver en irak , et ce fut peine perdue ...jamais ces armes de destruction massive ne furent trouvées et pour cause...et pourtant plus de 5.000 morts kurdes furent tués par saddam hussein avec du gaz sarin....ce qui explique que saddam hussein possédait du gaz sarin...et il n ' y a pas de fumée sans feu... mais alors comment ces armes de destruction massive ont pu disparaître de l ' irak ?

à bien réfléchir , je me suis dis...l ' irak a une frontière commune avec la jordanie...et la jordanie a une frontière commune avec la syrie...mais alors qui peut empêcher le transport de ces armes de destruction massive traversant la jordanie pour y être stokées ensuite en syrie....saddam mort...le président syrien devient propriétaire de ces armes de destruction massive...alors , en dessespoir de cause , le président syrien , bachar el assad , va-t-il utliser ces armes chimiques contre son peuiple , ou bien va-t-il , peu-têtre , avant de fuir , les remettre au hezbollah ?

à se demander pourquoi la jordanie a refusé le concours de l ' état d ' ISRAËL qui s ' était proposé de se rendre en syrie pour détruire les ADM ...

MAIS ALORS ? LA JORDANIE SE SENT-ELLE CONCERNËE PAR LE TRANSPORT DES ADM PAR SON TERRITOIRE ET CRAINT-ELLE QUE LE POT AUX ROSES SOIT DËCOUVERT ?

LES DËS SONT JETËS ET CETTE NOUVELLE QUE LE processus de mélange des produis chimiques précurseur
A COMMENCË !
Envoyé par Jacques_079 - le Jeudi 6 Décembre 2012 à 23:31
BIEN LIRE en fin du post...LES DËS SONT JETËS ET CETTE NOUVELLE QUE LE processus de mélange des produis chimiques précurseur a peut-être commencé inquiète au plus haut point le gouvernement israêlien , étant directement concerné , que va décider ISRAËL ?

en cette veille de chabath , la situation n ' est pas au rose ... assad pouvant être pris soudain d ' un coup de folie paranoîaque !
Envoyé par Jacques_079 - le Jeudi 6 Décembre 2012 à 23:37
Aucune sympathie pour celui que Viviane surnomme " le concombre " ( Bachar El-Assad ), tortionnaire et massacreur, allié fidèle de Téhéran et grand responsable dans l'axe Téhéran-Damas-Beyrouth-Gaza. Mais pas la moindre sympathie non plus pour la plupart de ceux qui aspirent à le remplacer, suppôts d'autres formes d'islamisme. La situation syrienne illustre parfaitement le faux choix devant lequel on se trouve dans les pays dominés par l'Islâm. On n'a le choix qu'entre le pire et le pire ... Dans ces pays, la démocratie n'a pas de racines ni de soubassement idéologique et civilisationnel. Elle ne peut servir qu'une fois et dans un seul sens : donner une couverture et un alibi à des régimes qui ont l'imposition de la shariâh pour tout programme ( il y a quelques jours - le 1er décembre - l'une des banderoles portées par les manifestants de la place Ta'hrir, au Caire, l'avouait éloquemment : " La shariâh avant le développement ! " ). Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, n'a-t-il pas déclaré récemment que " la démocratie, c'est comme l'autobus : on en descend à l'arrivée " ?
Les Etats-Unis, leur diplomatie - les équipes brzezinskiennes du Département d'Etat - ont fait le pari d'une alliance avec ceux des islamistes qu'ils estiment être " modérés " ( les " Frères Musulmans " ... ). On voit bien toute la difficulté, tout le caractère hasardé de ce pari : on l'a vu par exemple à travers les événements de Benghazi et l'assassinat de l'ambassadeur américain. On le voit
Envoyé par Edmond_002 - le Vendredi 7 Décembre 2012 à 09:03
(suite)

dans les troubles d'Egypte. On le voit aussi en Tunisie. On le voit encore et surtout, et depuis plus longtemps, dans l'impasse syrienne - impasse dont on ne pourrait sortir que par le moyen d'une intervention dont les conséquences et le prix sont très difficiles à conjecturer. Comme le dit Jacques ci-dessus, " Assad [ pourrait ] être pris ... d'un coup de folie paranoïaque " - et utiliser contre les rebelles les ADM chimiques dont la Syrie est depuis belle lurette un des principaux fabricants mondiaux. Mais si ces armes de terreur tombaient aux mains de ceux qui s'opposent ( avec le soutien des Occidentaux ) à Bachar El-Assad, la situation ne recèlerait pas moins de dangers ( et notamment celui que ces ADM ne passent à des groupes islamistes qui pourraient les utiliser contre Israël ... ).
On dit que les Occidentaux se préparent à une intervention limitée, pour le cas où il serait nécessaire d'agir de toute urgence pour sécuriser ces ADM ... Mais on doit bien savoir, à Washington et ailleurs, que ce serait là mettre le doigt dans un engrenage dont on ne voit pas l'issue ... Certes, Obama n'a plus de réélection à assurer. Mais, pour autant, peut-il envisager " un autre Afghanistan " ? - D'un autre côté, l'idée de laisser, fût-ce une seule journée, le contrôle des ADM à des groupes dont on ne sait pas ( ou dont on ne sait que trop ... ) ce qu'ils pourraient en faire est inimaginable.
De plus, l'éternisation de la situation actuelle en Syrie fait peser un risque sur
Envoyé par Edmond_002 - le Vendredi 7 Décembre 2012 à 09:21
(suite)

le succès définitif et la pérennisation des opérations de substitution des islamistes supposés " modérés " ( les " Frères Musulmans " ) aux dictatures militaro-nationalistes à la Moubarak. Pour que Mohamed Morsi ne soit pas mis en danger ( ou, par exemple, pour que l'issue des événements de Gaza il y a trois semaines - c'est-à-dire le passage du 'Hamas d'une suzeraineté syro-iranienne à une tutelle égypto-américaine - ne soit pas menacée d'un renversement et d'un retour à la situation initiale ), il importe que le maillon syrien de la chaîne Téhéran-Damas-Beyrouth-Gaza soit désarticulé - ce qui ne peut se faire qu'à travers l'élimination du régime de Bachar El-Assad.
Envoyé par Edmond_002 - le Vendredi 7 Décembre 2012 à 09:31
(suite)

Donc, il doit forcément y avoir, à Washington, des partisans d'une " deuxième étape " dans la dislocation de l'axe Téhéran-Damas-Beyrouth-Gaza ( la première étape ayant été le transfert de suzeraineté du 'Hamas il y a trois semaines ). Mais leur point de vue doit sans doute être contré par ceux qui redoutent pour les Etats-Unis un nouveau " bourbier " . La question des ADM chimiques doit aussi être replacée dans cette perspective ( " bourbier or not bourbier ? " ) ...
Envoyé par Edmond_002 - le Vendredi 7 Décembre 2012 à 09:59
analyse chevronnée de Edmond_002 de la situation en syrie dangereuse , très dangereuse pour ISRAËL en particulier...à se demander pourquoi la jordanie a refusé le concours d ' ISRAËL , et pourquoi la russie montre-t-elle menaçante en cas d ' attaque de la syrie par les forces de l ' OTAN , quitte à provoquer une 3 ème guerre mondiale , surtout , comme on le sait , des navires de guerre russes patroukillent en méditerrannée avec un gros pétrolier en cas d ' attaque de l ' OTAN ( cf mon postEnvoyé par Jacques_079 - le Jeudi 6 Décembre 2012 à 23:31) !

qui se sent morveux , qu ' il se mouche , dit un dicton ...mais alors , lesADM détenues en syrie , qu ' ont-elles à voir avec la jordanie et la russie ?

et pourquoi la russie proteste-t-elle sur l ' installation des patriotes à la frontière turque avec la syrie ... que cache cette confusion sur les ADM détenues par la syrie ( il faut quand même rappeler que plusieurs camions , une vongtaine , ont été vus , quittant l ' irak pour se rendre en syrie aux environs de 2003 ... ) ces camions , avec la complicité des russes transportaient-ils les fameuses ADM que cherchaient vainement les experts américains et sans résultat aucun en irak , alors qu ' ils ont été mis à l ' abri en syrie , ou , ce qui est plus grave , dans la bekka libanaise , à portée de main du hezbollah ...un danger réel pour ISRAËL ...

maintenant il s ' agit de savoir si l ' amérique va réagir au danger que représente la protection russe à la syrie aux abois !
Envoyé par Jacques_079 - le Vendredi 7 Décembre 2012 à 10:15
et si demain , le hezbollah arrivait à livrer au hamas des ADM , que le hezbollah peut récupérer dans la vallée de la bekka avec des techniciens irakiens ou syriens ou iraniens , la donne changerait de tout en tout pour la sécurité d ' ISRAËL ...

le hamas a pu obtenir des missiles iraniens farj5 et n ' a pas hésité de bombarder Tel Aviv , Jérusalem , et d ' autres villes israëliennes ...ce fut pour le hamas un essai concluant dangereux pour la sécurité d ' ISRAËL ...

le hamas , le hezbollah sont des dangers réels pour ISRAËL !

mais la russie ( avec sa marine militaire dans les ports syriens de tartous et de l ' attaquié ) est le vêritable danger direct pour ISRAËL ... surtout que la russie a rappelé ses ressortissants qui vivaient à gaza ...lors du conflit avec le hamas--

aux dernières nouvelles , les ressortissants russes ne sont pas revenus à gaza ?...?...?

la russie ne quittera JAMAIS la méditerrannée ... ni d ' ailleurs le détroit d ' ormuz...

mais alors , la russie , ira-t-elle jusqu ' à " autoriser " asssad utiliser des bombes chimiques sur le peuple syrien et ce , pour que la présence russe en méditerrannée devienne une réalité incontournable ?

mais si ISRAËL voyant le danger venir , attaquait la syrie , en forçant le territoire jordanien pour bombarder les stocks d ' ADM que ce soit à damas , ou dans la vallée de la békka...quelle serait alors la réaction des russes ?

vont-ils exiger d ' ISRAËL le retour de son aviation en ISRAËL , OU BIEN...je ne sais pas !
Envoyé par Jacques_079 - le Vendredi 7 Décembre 2012 à 11:01
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 28 minutes