English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Kadhafi a secrètement tenté d’acheter l’influence de la Knesset en 2007

Kadhafi a secrètement tenté d’acheter l’influence de la Knesset en 2007 - © Juif.org
La Libye a secrètement offert de donner aux israéliens d’origine libyenne une somme d’argent si ils étaient d’accord de former un « parti politique libyen », a déclaré le chef d’un groupe juif mercredi.
 
Meir Kahlon, président de l’organisation mondiale des juifs libyens, a indiqué qu’entre 2005 et 2007, lui et deux autres membres de son organisation s’étaient secrètement rendu à Amman pour rencontrer un représentant du gouvernement libyen sur la question non résolue des bien juifs dans les pays d’Afrique du nord.
 
« Il a dit qu’ils ne pourraient pas nous donner l’argent directement parce que nous vivons en Israël, mais ils étaient prêts à nous donner de l’argent si nous formions un parti politique libyen, » a déclaré Kahlon, qui vit dans la banlieue de Tel Aviv d’Or Yehouda.
 
« Il n’a pas dit combien, et je ne peux pas vous dire le nom du responsable, mais l’offre était sur la table. »
 
Pendant des décennies, la diaspora juive libyenne, qui compte jusqu'à 200 000 personnes, qui résident maintenant principalement en Italie et en Israël, a réclamé des indemnités pour les biens que ses membres ont du laisser derrière eux quand ils ont fui ou ont été expulsés de ce pays, lors de plusieurs vagues qui ont débuté dans les années 1940. Tripoli ignore les demandes répétées de compensation des individus et des organismes représentant la communauté.
 
Une réunion tenue en 2005 entre le groupe Kahlon et un responsable du ministère des affaires étrangères libyen a été organisée par un député arabe israélien, et était la première de son genre. Elle a fait naître l’espoir qu’une indemnisation pour les juifs libyens pourrait être obtenue, et les parties se sont ensuite rencontrées à deux reprises en Jordanie en 2006 et 2007.
 
« J’ai été informé par le responsable libyen que c’était l’anniversaire de Seif al-Islam Kadhafi, et qu’il appréciait Zahava Ben, » explique Kahlon, se referant à la chanteuse israélienne, qui chante dans un genre musical proche oriental, et parfois même en arabe. « La fois suivante où nous nous sommes rencontré, j’ai apporté un de ses albums pour que le responsable libyen le lui transmette. »
 
Lors de leur troisième et dernière réunion en 2007, le responsable libyen, qui était en contact étroit avec les autorités libyennes, a proposé la formation d’un parti politique israélien libyen, comme un moyen de contourner l’embargo sur Israël, mais son offre a été rejetée.
 
« Je lui ai dit, en Israël, alors que nous avons beaucoup de partis politiques différents… nous sommes un seul peuple, » a déclaré Kahlon. « Je lui ai dit qu’en aucun cas nous formerions un parti libyen. »
 
Le dictateur libyen Mouammar Kadhafi a autrefois proposé la création d’une entité qu’il a baptisé « Isratine », essentiellement un état binational, comme moyen de résoudre le conflit israélo-palestinien. Le genre de parti politique que les libyens avaient à l’esprit, et si il était une tentative de Kadhafi de résoudre le conflit est incertain, car l’offre a été rejetée d’emblée par Kahlon. Par conséquent, aucune nouvelle rencontre entre les parties n’a été organisée.
 
« Après l’accord sur Lockerbie, la cessation du programme atomique libyen et l’ouverture des portes aux membres du Congrès américain, ils n’avaient pas besoin de donner l’impression qu’ils tentaient de parvenir à un accord avec nous, » a dit Kahlon, en spéculant sur pourquoi les pourparlers ont connu une fin abrupte.
 
Kahlon, qui a immigré en Israël en provenance de Libye alors qu’il était adolescent en 1950, a suivi de près les événements dans ce pays aujourd’hui en difficulté.
 
Il a dit espérer qu’un jour les juifs libyens seront en mesure de visiter le pays de leur naissance, et qu’ils recevront une compensation pour les biens privés et communautaires qu’ils ont du laisser derrière eux.
 

« Je ne me soucie pas autant de l’argent, mais ce que je veux, c’est être en mesure de visiter la tombe où reposent les os de me mère, » a-t-il dit.

14 commentaires
Je ne vois toujours pas aucun de mes commentaires.
Suis-je personnellement CENSURé?
Envoyé par Marcel_027 - le Dimanche 6 Mars 2011 à 11:24
"Les forces de Kadhafi reprennent des villes côtières des mains des rebelles"

Où sont les "nous sommes tous des lybiens"?
Envoyé par Elie_010 - le Dimanche 6 Mars 2011 à 12:21
L'europe principal client du pétrole libyen continue de payer sur les comptes persos de kadhafi les 800 millions hebdomadaires, quel bon deal pour kadhafi, il bousille ses opposants claniques et il vend son pétrole avec 50% de plus-value !

C'est un coup de maitre, bravo l'eurabia !
Envoyé par Moshé_007 - le Dimanche 6 Mars 2011 à 17:31
Le compte de ce membre a été suspendu.
Envoyé par Joseph_075 - le Dimanche 6 Mars 2011 à 17:49
Les autres révolutions arabes sont sous pression des Etats démocratiques. La Libye trop seule n'est pas sous cette pression, résultat: le Musulman tue son peuple comme dans le bon vieux passé des Califes, des Sultans et des Emirs. Nos valeurs de liberté et de démocratie en Europe, aux Etats-Unis et en Israël font la différence !
Envoyé par Edouard Jean - le Lundi 7 Mars 2011 à 08:31
Kadhafi accepterait de quitter la Libye

Le dictateur libyen aurait proposé de renoncer au pouvoir et de quitter la Libye, s'il reçoit des garanties que lui et sa familles seront sains et saufs, affirme le journal Asharq al-Awsat. Il aurait demandé à ce qu'on lui permette de choisir n'importe quel pays comme destination et qu'on ne lui intente pas de poursuites internationales. La réponse de l'opposition n'a pas été transmise, mais la tendance serait, selon le journal, à bannir tout dialogue avec Kadhafi.

http://www.jerusalemplus.tv/index.php?option=com_content&task=view&id=8088&Itemid=218
Envoyé par Elie_010 - le Lundi 7 Mars 2011 à 12:18
Kadafi a-t-il commencé son nettoyage ethnique contre les palestiniens?

Le nombre de Palestiniens vivant en Libye est estimé entre 25.000 et 40.000, la plupart y vivent depuis des décennies. Mais comme dans la plupart des pays musulmans, les palestiniens de Libye n’ont quasiment aucun droit: pas le droit à la nationalité, pas le droit aux services sociaux, pas le droit de travailler dans certaines branches…

kadafi se sent trahi par les pal-estiniens qu’il a financés, il a menacé de tous les supprimer

et pourtant…

aucune protestation venant du clan des soutiens affirmés aux pal-estiniens,
RIEN du côté des droitdel’homistes, des humanitaires, des ong, des verts, des altermondialistes, des extrèmegauchistes, de l’onu, …. et rien du côté des musulmans pourtant toujours prêts à accuser, à pleurer, à manifester contre les “sionistes”

http://www.terrepromise.net/?p=3567
Envoyé par Elie_010 - le Lundi 7 Mars 2011 à 12:31
Ça y est, tout rentre dans l'ordre, les petit révolutionnaires zarabes vont rentrer à la maison et s'excuser auprès du raïs !

Finito la comédia !
Envoyé par Moshé_007 - le Lundi 7 Mars 2011 à 17:13
Ce n'est encore qu'officieux, mais le colonel Kadhafi a fait demander à Israël, par le canal de l'ambassade libyenne à Moscou, dans quelles conditions il pourrait bénéficier de la Loi du Retour.
Envoyé par Edmond_002 - le Samedi 19 Mars 2011 à 20:16
Qu'on le veuille ou non c'est un signe que l'on ne peut comettre des crimes, des actes terroristes en toute impunité. Un jour ou l'autre vient le temps de s'expliquer. Kadhafi doit être laissé à la disposition du peuple libyen pour qu'il décide en toute liberté quel sort lui convient le mieux, dans le respect des traditions et spécificités locales.
Envoyé par Olivier_008 - le Samedi 19 Mars 2011 à 20:49
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 30 minutes