English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Espionnage : les Etats-Unis ont loué un appartement en face d'Ehoud Barak

Espionnage : les Etats-Unis ont loué un appartement en face d'Ehoud Barak - © Juif.org

Suite aux rapports montrant que les Etats-Unis ont surveillé les emails et les appels téléphoniques d'importants ministres israéliens, il a été révélé qu'en juin 2007, peu de temps après qu'Ehoud Barak ait été nommé ministre de la défense, la sécurité israélienne a noté que l'administration américaine avait loué un appartement dans la même rue de Tel Aviv dans laquelle se trouve la résidence de Barak, juste en face de son appartement, a rapporté dimanche la presse israélienne.

Washington a insisté sur la fait qu'il n'y avait pas de lien de causalité entre la nomination de Barak et la location de l'appartement (qui selon eux était pour un Marine travaillant dans l'équipe de sécurité de l'ambassade américaine) en dépit du fait que les renseignements israéliens ont détecté des quantités considérables de matériel électronique livrés dans cet appartement.

Des documents parus au cours du week-end ont confirmé la suspicion israélienne, selon lesquels l'agence de sécurité nationale américaine (NSA) et les renseignements britanniques (GHCQ) ont intercepté les courriers électroniques de l'ex-dirigeant israélien, alors que Barak était ministre de la défense.

Les rapports, parus dans Der Spiegel, le New York Times et The Guardian, déclarent que les bureaux de l'ancien premier ministre Ehoud Olmert et du premier ministre Benyamin Netanyahou étaient également surveillés.

Barak a refusé de commenter, mais s'est prononcé sur des questions similaires dans le passé, et a toujours dit que depuis sa nomination comme chef de la direction du renseignement militaire en 1983, il a toujours tenu compte du fait qu'il puisse être surveillé.

Olmert, qui était premier ministre durant la période pendant laquelle l'espionnage révélé a eu lieu, a souligné que le compte email qui était suivi était "public, et la possibilité que tout dommage sécuritaire ou de renseignement ait été fait est proche de néant."

Des sources de la défense israélienne estiment néanmoins que les récentes révélations pourraient être la pointe de l'iceberg, et que la plupart des sources contrôlées ne posaient pas de grands risques, mais que des incidents de surveillance plus sensibles pourraient être révélées.

Le ministre des affaires stratégiques, Youval Steinitz, a abordé le sujet, disant que : "nous ne surveillons pas le président des Etats-Unis, la Maison Blanche ou le secrétaire a la défense des Etats-Unis. Nous devons parvenir à une solution avec les américains."

Steinitz a déclaré qu'Israël était conscient que "tout le monde veut nous espionner", affirmant qu'il "est illégitime" d'espionner de hauts responsables israéliens, car Israël a une alliance de renseignements avec les Etats-Unis. "L'espionnage du premier ministre et du ministre de la défense est inacceptable" a-t-il ajouté.

Des sources israéliennes ont également souligné que, à la lumière des rapports d'espionnage, la détention de Jonathan Pollard, un espion israélien, est illégitime. "Si l'affaire Snowden parvient à choquer quiconque dans le mur de l'hypocrisie américaine qui détient Pollard, alors peut-être que ce rapport aura fait quelque chose de bien," a déclaré une source.

Le ministre des transports, Israël Katz, a déclaré : "maintenant le secret est public. Les Etats-Unis ont systématiquement espionné les leaders politiques et sécuritaires. Est-ce ce que font les amis ? Pollard a été arrêté pour beaucoup moins. J'ai l'intention de proposer au cabinet ministériel aujourd'hui qu'Israël exige un engagement américain à arrêter la surveillance et à libérer Pollard à la lumière des récents rapports."

11 commentaires
La confiance sincère règne entre "alliés": un appartement spécialement loué en face d'Ehud Barak... Et Flato-Sharon interrogé par Annie Gabaï sur Kol Israël en français (ils n'ont pas souvent d'interviews à nous proposer), louange les Américains et "Monsieur" Obama, disant selon lui, "qu'ils n'ont pas fait exprès d'écouter des personnalités israéliennes, c'est au hasard des écoutes générales." Il est vrai que Flato-Sharon ne s'encombre pas de probité.
Envoyé par Victor_019 - le Lundi 23 Décembre 2013 à 08:14
Il faut déjà qu'obama dégage...Et Vite !
Envoyé par Laurent_053 - le Lundi 23 Décembre 2013 à 08:27
Curieux,que justement un appartement ,face a Barak était disponible, une enquête devrait être diligentée ,contre le loueur . Maintenant, depuis la guerre des 6 jours, les grandes gueules, dans l'armée,l'intelligence et les ministres israéliens ,a des postes stratégiques, est incommensurable , A croire ,qu'ils naissent avec une langue de 3 mètres. En union soviétique , KGB. ET AUTRES services. Mettent ces gens la a cuire dans des fours .
Ça restreint de beaucoup. Les apprentis et traîtres confirmés.
Envoyé par Josef - le Lundi 23 Décembre 2013 à 08:48
Les USA c'est bien connu ne reconnaissent que leurs seuls droits ! La réciprocité connaît pas, quand ils disent allié majeur, il faut comprendre esclave majordome. Ils se croient au-dessus de toutes les autres nations, les maîtres du jeu en raison de leur puissance de feu gigantesque. Leur président musulman a écorné pratiquement tous les articles de la constitution US, inéligible il s'est fait élire, et reconduire dans son poste, il utilise ou a utilisé un compte de sécurité sociale bidon etc etc la liste est longue des abus constitutionnels qui auraient pu servir à une rapide destitution tant les faits sont graves et nombreux. C'est de plus un menteur pathologique, un faussaire, et pourrait bien se révéler être le fossoyeur d'Israël si l'Etat Juifs se laisse mener à un partage de territoires avec les occupants arabes de la Judée Samarie. Nombre de juifs et d'israéliens gauchistes appellent de leurs voeux une telle fin sans trop se rendre compte que même à ce prix il n'y aura pas de paix car ce que veulent les arabes et ils le crient haut et clair, c'est l'éradication pure et simple de l'état d'Israël et de tout ce qu'il représente. Pour revenir au faux amis américains, il faut les tenir à distance des affaires internes de erets israel, et dépendre d'eux le moins possible en maintenant une capacité militaire dissuasive
Envoyé par Claude_097 - le Lundi 23 Décembre 2013 à 08:59
D'accord avec Claude ! Mais il faut séparer deux choses: Obama et les Etats-Unis d'Amérique.
1)Ce président intrus est le plus mauvais président américain que l'histoire de l'Amérique et du monde ont connue. Négatif et incompétent dans tous domaines. Pis, il saborde à vue d'œil le prestige des USA. Il est déterminé à fossoyer l'Amérique le plus profondément possible. Aujourd'hui l'Amérique vaut moins qu'"tigre de papier" joli sarcasme de Mao Tzé Toug. Guy Millières brillant politologue, a écrit le livre "le désastre Obama" et c'est peu dire. Aujourd'hui, Israël souffre énormément des faux pas de ce président félon et retors.
Mais il lui faut patienter encore trois ans. Il lui faut tenir tête et combattre ses velléités anti-israéliennes.
Le monde politique international reconnait que l'Amérique ment et espionne effrontément tout le monde.
Les échecs géo politiques de ce président au Moyen-Orient et vis-vis de la Russie et de la Chine sont pléthoriques. Le monde va très mal à cause de l'inaptitude de ce mauvais chef de la Maison blanche.
Il s'est en outre entouré de majordomes et non de Think Thank efficaces. La trahison de Chris Stevens malheureux ambassadeur en Libye est vivante dans toute les mémoires.
2) L'Amérique, le peuple américain demeure dans son ensemble ami d'Israël. Le Congrés en particulier, représentants et Sénat sont pro. Quelle aubaine ! Le milieu militaire et scientifique est pro. Le milieu évangélique aussi. Il existe de nombreuses associations pro sionistes.
Envoyé par Burt - le Lundi 23 Décembre 2013 à 11:54
Le compte de ce membre a été suspendu.
Envoyé par Taher. - le Lundi 23 Décembre 2013 à 12:23
Le compte de ce membre a été suspendu.
Envoyé par Taher. - le Lundi 23 Décembre 2013 à 12:26
c'est pas normal d'écoute se allie, mais l'Amérique a le droit le premier puissantes militaires mondiale
Envoyé par David_292 - le Lundi 23 Décembre 2013 à 15:02
Quand je pense à l'obamania, je me demande si les gens ont bien toute leur tête. En particulier les Juifs qui, comme d'habitude, n'ont rien vu venir. Et quant est il des attaques des Noirs de Brocklyn contre les Juifs ?
Envoyé par Maud_002 - le Lundi 23 Décembre 2013 à 15:04
Réponse à Burt : Parfaitement d’accord avec vous si ce n'est qu'Obalabambada ,'est pas le seul président hostile à Israël que depuis la création de l'état d'Israël un seul président a véritablement surpassé tous les autres et c'est Reagan, le pire après le musulman, ce fut Carter les cacahuètes. Une autre preuve que fait J. POLLARD depuis 28 ans dans les geôles US purgeant une sentence à vie pour avoir aidé son peuple sans causer le moindre mal aux USA ? Je maintiens donc le rôle bizarre que joue l'administration US depuis des décennies. Certes sur un plan individuel nombre de citoyens annoncent leur soutien au peuple juif dont les chrétiens évangéliques mais qui en réalité jouent derrière des masques à deux visages car théologiquement ils accusent les juifs de tous les maux (c'est écrit dans leurs évangiles, particulièrement celui de Jean. Quant aux militaires s'ils ont quelques sentiments envers les israéliens c'est pas pur intérêt car ils captent ainsi des trésors qu'ils reçoivent en cadeau des cerveaux israéliens et juifs. Israël reste pour l'Amérique l'esclave majordome par excellence et rien de plus.
Envoyé par Claude_097 - le Lundi 23 Décembre 2013 à 16:23
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 20 minutes