English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Le rapport confidentiel de l'Union européenne sur Jerusalem-Est

Dans un rapport confidentiel daté du 15 décembre 2008, dont le Nouvel Observateur a obtenu une copie, l’Union européenne accuse le gouvernement israélien d’utiliser le développement de la colonisation, la construction du mur de séparation, la planification des voies de circulation, l’instauration du régime des permis de résidence et de déplacements imposés aux Palestiniens pour "poursuivre activement l’annexion illégale de Jérusalem-Est".
160 commentaires
y a des territoires occupés à jerusalem est?
qui a décidé de cela, l´onu?

À l'issue de la Guerre des Six Jours, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté la Résolution 242 (1967) qui réclame la fin immédiate de l'occupation militaire. Cette résolution, fréquemment invoquée depuis, reste encore à appliquer. Elle ne précise pas toutefois, à qui doivent revenir les territoires dont elle demande l'évacuation par Israël. Les territoires aujourd'hui dits « palestiniens » étaient avant 1967 sous contrôle jordanien ou égyptien.

Suite aux initiatives prises par l’ONU pour mettre en place les pourparlers de Rhodes:
Les États arabes insistent pour que la Transjordanie prenne sur son territoire l’ensemble des réfugiés palestiniens. C’est à cette condition seulement qu’ils acceptent de soutenir les prétentions du roi Abd Allah sur la partie arabe de la Cisjordanie.
Le 30 mars 1949, l’accord d’armistice est signé entre la Transjordanie et Israël à Shanoueh. Il s’agit du premier document écrit reconnaissant l’annexion de la Cisjordanie, avec en contrepartie le contrôle israélien sur la zone du « petit triangle », obligeant ainsi des milliers de Palestiniens à évacuer leur village pour faire place à de nouvelles colonies juives. Outre la mise en place d’une ligne d’armistice qui consacre l’ensemble des gains territoriaux pour Israël et des compensations surtout financières à la Transjordanie.

Petit triangle (Djenin-Tulkarem-Naplouse).
Encore une arnaque et ca ose parler d´occuper
Envoyé par Elie_010 - le Mercredi 18 Mars 2009 à 13:10
ONU et EU n'est peut mieux faire deja bien long de temps que nous accuse avec toutes qu-il veut!!!!!
chez eux ce ci est un "sport national"!!!!! En colère ! En colère ! En colère ! En colère !
Envoyé par Alexander - le Jeudi 19 Mars 2009 à 04:32
Je serais curieuse de connaître le nom de celui, ou celle, qui a rédigé ce fameux rapport confidentiel de l'UE sur Jérusalem-Est. Sûrement encore un nom coloré aux épices muzz....

Quelle débandade que cet occident!!!

HAM ISRAEL HAYE (en lettres capitales à Bruxelles, et pas qu'une fois).
Envoyé par Viviane_005 - le Jeudi 19 Mars 2009 à 05:26
Encore une fumisterie de L'UE,c'est encore les arabes qui dictent la politique europeenne,comme pour le Kosovo
ISRAEL est maitre chez lui de son destin et de ces frontieres,et nul n'a le droit de lui dicter sa politique,100% d'accord avec vous Elie.
nous ne nous mellons pas de la politique de la france en se qui concerne la Corse,ou le comte de savoie,alsace et la lorraine,ni la partie basque,C'est de l'ingerance dans les affaires d'un etat democratique je le rappelle contrairement aux etats qui nous entourent, ou est la soit-disant guerre que l'occident mene contre le terrorisme???? C'est vraiment la debandade cet occident comme le dit si bien viviane
Envoyé par Robert Haim - le Jeudi 19 Mars 2009 à 05:51
il n'est faut surtout pas rendre compte ce qu-il dit l'ONU ou l'EU!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
day dayenu,day dayenu,day dayeu,dayenu dayenu!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
YIRUSALAIM EST UN VILLE JUIF,ET RESTE CA TOUJOUR!!!!LES ARABES SONT RIEN A FAIRE LA!!!
Mieux si EU ferme sa geule,et occupe devant sa propre porte!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Envoyé par Alexander - le Jeudi 19 Mars 2009 à 06:51
Ce serait marrant ça si Israël donnait des leçons à la France sur le problème corse, à l'Espagne sur les Basques et à la GB sur les Irlandais par exemple.
Et pour faire bonne mesure ils pourraient également donner des leçons aux arabes sur leur belle gestion des minorités, ethniques ou religieuses.
C'est sans doute l'erreur d'Israël, être dans une position défensive et non offensive à l'ONU .
Envoyé par Laurence_011 - le Jeudi 19 Mars 2009 à 08:11
Moi je suis en australie, j ai fuis la france pour ne pas voir se reediter le 5 juillet 1962, c est a dire l occupation d une terre de tradition judeo-chretienne par l ennemi arabo-islamique.

Savez-vous ce qu il ya aujourd hui d ecrit dans le herald tribune australia?
L assasinat de deux humanitaires par un refugie irakien.

Ce peuple est d obedience satanique, partout ou ils s exportent ce n est que ruine et desolation.

aldino
Envoyé par Aldino - le Jeudi 19 Mars 2009 à 08:18
bravo pour tous vos commantaires __robert viviane__elie__alexander___vous avez entiérement raison ___TOUTES LES DECISIONS DE L ONU SONT DICTEES PAR LES ETATS MUZZZ ET AFRICAINS __israel ne va pas se soumettre ___israel est un etat souverain et maitre chez lui ___que tous les donneurs de leçon s occupent de leurs problèmes chez eux et il y a beaucoup à faire ____ISRAEL VIVRA MALGRE TOUT CHALOM
Envoyé par Roland_004 - le Jeudi 19 Mars 2009 à 09:28
En mai 1967, l'Égypte qui procède à d'importants mouvements de troupes dans le désert du Sinaï, exige le départ des forces de maintien de l'ordre de l'ONU qui s'y trouvent depuis 1957 et signe une alliance militaire avec la Jordanie. L'Égypte impose aussi le blocus du détroit de Tiran qui donne accès au port israélien d'Eilat.

Aucun pays arabe n'avait pourtant reconnu l'existence de l'État d'Israël.

Le 17 mai 1967, Nasser exigea le retrait des forces d'interposition de l'ONU du Sinaï et le Secrétaire-Général de l'ONU, U Thant, suivit cette requête. L'ONU demanda à déplacer ses troupes sur le territoire israélien mais Israël refusa ce redéploiement qui aurait constitué une brèche dans l'accord de cessez-le-feu précédent. Nasser concentra des troupes et des chars d'assaut sur la frontière avec Israël.

Les leaders israéliens décidèrent qu'en l'absence de réaction américaine et de l'ONU, Israël se devait d'agir.

Plus je regarde l´histoire et plus je constate que l’Union européenne en plus pas d´accuser constamement le gouvernement israélien se plit aux exigences des agresseurs.

et ca n´a pas honte ensuite (apres s´être retirer la ..... entre les jambes) de venir jouer les gros bras.
Envoyé par Elie_010 - le Jeudi 19 Mars 2009 à 09:30
rectification retirer le "pas"
Plus je regarde l´histoire et plus je constate que l’Union européenne en plus d´accuser constamement le gouvernement israélien se plit aux exigences des agresseurs.
Envoyé par Elie_010 - le Jeudi 19 Mars 2009 à 09:33
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 7 minutes