English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Vidéo

Se cacher le visage, une insulte à l'humain

La femme doit être pudique, mais en même temps belle ? Quelle est réelle la volonté de D.ieu à ce sujet. (par le rav Raphael Sadin)
39 commentaires
Cela évoque le geste de Rébecca voilant son visage avant d’épouser Isaac.
Envoyé par Elie_010 - le Dimanche 11 Avril 2010 à 22:11

tu es certain eliahou que c'est de its'hak et rivka que tu veux parler ? il me semble que c'est le mariage de :
lea et yaakov que tu voulais citer, non ?
ce voile est en l'occurence signe de "tromperie" et non pas signe de tsniout !

- Genèse, 29, 25 - Or, le matin, il se trouva que c'était Léa; et il dit à Laban: "Que m'as-tu fait là! N'est ce pas pour Rachel que j'ai servi chez toi? Et pourquoi m'as-tu trompé?"

Ce fut, le matin, et voici que c’était Léa Mais pendant la nuit, elle n’était pas Léa, car Ya‘aqov avait donné à Ra‘hel des signes de reconnaissance. Lorsque celle-ci a vu qu’on lui amenait Léa, elle s’est dit : « Ma sœur va subir une humiliation ! ». Elle lui a donc transmis ces signes (Meguila 13b).



Genèse, 29, 17 - Léa avait les yeux faibles; Rachel était belle de taille et belle de visage.
COMMENTAIRES RACHI :
Ternes Parce qu’elle se croyait destinée à ‘Essaw, et elle en pleurait. Tout le monde disait : « Rivqa a deux fils, et Lavan deux filles. L’aînée sera pour l’aîné, et la cadette pour le cadet » (Beréchith raba 70, 16).

De taille (torr) Ce sont les traits du visage, comme dans : « Il la dessine (yethaaréhou) à la craie... et la proportionne (yethaaréhou) au compas » (Yecha’ya 44, 13). En français médiéval : « conpas ».

De visage C’est l’éclat du visage.
Envoyé par jocelyne d'ganya - le Mardi 13 Avril 2010 à 16:45
Ohhh surprise!!!
Rien que pour ca, ca valait le coup Rigole

Voici la provenance Jocelyne :

http://www.lamed.fr/index.php?id=1&art=873&show_all_comments=true&mode=print

Longue vie Tire la langue
Envoyé par Elie_010 - le Mardi 13 Avril 2010 à 16:54
suite a eliahou )
merci elie, car je n'avais JAMAIS releve ce geste de la part de rivka et pourtant j'ai lu et relue le Tana'h.

64 Rébecca, levant les yeux, aperçut Isaac et se jeta à bas du chameau; 65 et elle dit au serviteur: "Quel est cet homme, qui marche dans la campagne à notre rencontre?" Le serviteur répondit: "C'est mon maître." Elle prit son voile et s'en couvrit. 66 Le serviteur rendit compte à Isaac de tout ce qu'il avait fait. 67 lsaac la conduisit dans la tente de Sara sa mère; il prit Rébecca pour femme et il l'aima et il se consola d’avoir perdu sa mère.

la, c'est de la ts'niouth et aussi, un brin de "cachotterie" ne serait-ce pas pour cacher l'admiration qu'elle avait envers son futur epoux qui, comme l'explique RACHI, etait tres beau ? :
commentaire de rachi :
Elle vit Yits‘haq Elle l’a trouvé si beau qu’elle en est restée saisie.

Elle se jeta Elle s’est laissée glisser à terre (Beréchith raba 60, 15), comme le traduit le Targoum. Elle s’est penchée vers le sol, mais elle n’est pas arrivée jusqu’à terre. De même : « veuille pencher ta cruche » (verset 14), ou : « Il incline les cieux » (Tehilim 18, 10), pareillement traduits dans le Targoum. On retrouve la même idée dans : « s’il tombe, il ne reste pas terrassé » (Tehilim 37, 24), c’est-à-dire que l’homme intègre trébuche vers la terre, mais sans y tomber.
Envoyé par jocelyne d'ganya - le Mardi 13 Avril 2010 à 16:57
http://www.lamed.fr/index.php?id=1&art=873&show_all_comments=true&mode=print

Longue vie
Envoyé par Elie_010 - le Mardi 13 Avril 2010 à 16:54

merci elie pour ton souhait et pour le lien ! Clin d'oeil je t'exprime aussi le meme souhait : 'HAYIM AROUKIM AMEN !

mais la, n'est pas le pourquoi juif.org a place cette video sur son site, nous savons que juif.org a toujours une idee derriere la tete lorsqu'il affiche ses infos. c'est pour cela que je me suis permise de donner mon avis. alors que le judaisme n'est que "finesse" et "liberte", d'autres nous piquent nos "rites" afin d'en faire des instruments de "lourdeur" et de "privation des libertes".
la barbe et le voile utilisees par d'autres religions, sont autant de deguisements servant a duper leur entourage. je suis certaine que tu as compris ou je veux en venir et moi, je ne te tire pas la langue ! Clin d'oeil Rigole Rigole Rigole
Envoyé par jocelyne d'ganya - le Mardi 13 Avril 2010 à 17:17
Le rav sadin explique de maniere plus profonde que les cours habituels sur la tzniut le lien entre l'être matiere et la recherche de perfection spirituelle! Il explique la pudeur de l'homme dans son acceptation de l'infini et de grandeur qui le depasse!c'est une maniere bien plus belle et veridique d'expliquer la pudeur du peuple juif et des bnei israel face au emeth!
Envoyé par Nahman - le Mercredi 14 Avril 2010 à 13:00
et quand on est moche de naissance on est mal barré alors
Envoyé par Zaza - le Mercredi 14 Avril 2010 à 22:38
..Des blablabla comme n'est moche que le regard de l'autre quand il renvoi "tu es moche
ou bien du moment ou t'es belle a l'intérieur
Ou bien encore l'exercice difficile de voir dans un cactus la rose intérieure … aucun leurre …
Physique ingrat …
En vrai combien de personne ne correspondant pas aux critères des canons de beauté sont irrésistible parce qu'une force intérieure les guide ? Un feu sacré ? Un moteur qui fait que ces personnes la sont durablement irrésistible …
Par contre un physique ingrat et un interieur moche … c'est un coktail explosif ..reppousor sans aucun mérite pour celui qui passe sa route ..
pour être juste beau et con
et moche et intelligent
En clin d'œil a l'ami Jacki
Envoyé par Sylviane_003 - le Jeudi 15 Avril 2010 à 09:06
Bien dit Sylviane, si seulement plus de personnes pensaient comme ça.
Envoyé par Zaza - le Jeudi 15 Avril 2010 à 11:17
A un discours on répond par un discours.
Je n’ai pas les connaissances du rav SADIN. Son discours sur le visage féminin, voilé ou pas, ne me convainc pas. Le visage de l’homme ou de la femme est l’expression du divin : 1a°) – L’humain est fabriqué par le potier avec du sang et de la poussière : il est « objet créé » par les « mains » de D.IEU (anthropomorphisme : fabriqué, forgé, tourné, pour le potier). 2°) – la poterie. 3°) – L’humain reçoit le souffle de D.IEU : la vie. 4°) – L’humain devient donc Gen. 1. 26, 27 ressemblance divine ( צלמ־נובּ ) Je n’apprécie pas du tout le mot « image ». Pour moi, il s’agirait plutôt d’une responsabilité que D.IEU nous octroie – sans distinction de sexe – être SA représentation (actif et passif : SON reflet, un témoignage de Son existence, un témoin. Ce n’est par pour rien qu’au décès d’un être cher, nous couvrons toute surface réfléchissante.) SA lieu-tenance (ou tenant lieu de), comme ces « bornes/stèles frontières » qui avaient pour but A°) – de renseigner le passant, aux intentions + ou – belliqueuses, sur les hauts faits glorieux du propriétaire : pharaon, roi, prince, personnage important, … B°) – Par 1 forme de diplomatie directe d’avertir celui – ci des lois du pays et donc des menaces qu’il encoure s’il y contrevient. Image est 1 mot bien trop faible. (a suivre)
Envoyé par David_169 - le Lundi 19 Avril 2010 à 17:35
Le mythe des « surgis » de l’humus passe par l’Eden (paradis ou steppe), le fruit défendu, l’accès à la connaissance (pour moi, il s’agit de la sexualité : le serpent = sexe du mâle) = l’homme nomme sa femme Ève (20), D.IEU les vêt de peau (21), -> «le mâle sera agriculteur (23, exactement comme dans les mythes sumériens), chassés du jardin (23) qu’il mit sous la protection de chérubins (24). D.IEU est toute colère. IL place les chérubins sur les accès à l’Arbre de Vie porteurs d’épées flamboyantes. De +, D.IEU est sensé avoir tué des animaux pour les vêtir. D.IEU ne détruit pas SON créé sans conséquence/s : SON courroux est à son comble. Je L’imagine mal faisant des tresses à Eve. Une fois vêtus, mâle et femelle se distinguent par les cheveux longs d’Eve. Ne leur sont visibles que le visage, leurs mains et leurs pieds (Orant. Je possède une photo d’une petite sculpture d’homme nu, priant à genoux, le visage et les mains dorés à l’or fin.)
Nul ne pouvait regarder le visage de Moïse tant il était lumineux, après 40 jours en présence du divin. Quant à ma mère et à ma femme, elles ont toutes les deux les cheveux longs : seul voile que D.IEU leur ait attribué. La force du נץיר = Nazir = « consacré, mis à part pour D.IEU » Sanson résidait dans ses cheveux jamais coupés. Absalon meure à cause de ses cheveux longs. Quand j’ai traité de la création, j’ai bien insisté sur le faire du potier (travail de la terre), du forgeron (travail au marteau). (a suivre)
Envoyé par David_169 - le Lundi 19 Avril 2010 à 17:36
Ajouter votre commentaire !
Adresse email :
Mot de passe :
Votre commentaire : 0/1500 caractères
Ajouter le smiley Sourire Ajouter le smiley Rigole Ajouter le smiley Choqué Ajouter le smiley Clin d'oeil Ajouter le smiley En colère ! Ajouter le smiley Embarrassé Ajouter le smiley Tire la langue Ajouter le smiley Star Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de Juif.org pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !
Membre Juif.org



Tags Vidéo



Dernière mise à jour, il y a 23 minutes