English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Le Canada victime de ses positions pro-israéliennes ?

Le Canada victime de ses positions pro-israéliennes ? - © Juif.org
Le premier ministre canadien Stephen Harper a prononcé lundi un discours pro-israélien lors d’une conférence parlementaire qui traitait des moyens de lutter contre l’antisémitisme. Harper a laissé entendre que son pays n’a pas obtenu un siège au conseil de sécurité des Nations Unies en raison de son manquement à coopérer à une politique anti-israélienne.
 
Le premier ministre canadien a souligné que si il y a de la place pour une critique saine contre le gouvernement israélien, le Canada est obligé de prendre la défense de l’état juif lorsque celui-ci est attaqué par d’autres.
 
« Et comme tout pays libre, Israël se soumet à ce genre de critique, saines, nécessaires, dans un débat démocratique, » a-t-il dit. « Mais quand Israël, le seul pays au monde dont l’existence même est menacé, est constamment et singulièrement victime de condamnations, je crois que nous sommes moralement obligés de prendre position. »
 
Harper a dit que le Canada doit s’opposer à la diabolisation, aux doubles standards et à la délégitimation.
 
« Pas seulement parce que c’est la bonne chose à faire, mais parce que l’histoire nous montre, et que l’idéologie de la mafia anti-israélienne nous le montre aussi, que ceux qui menacent l’existence du peuple juif sont à plus long terme une menace pour nous tous, » a-t-il dit.
 
« Que ce soit aux Nations Unies ou dans toute autre instance internationale, la chose la plus facile à faire est de laisser faire, et de se laisser entraîner par cette rhétorique anti-israélienne, et de prétendre qu’il est juste d’être impartial, et de s’excuser avec l’étiquette de l’honnête observateur, » a ajouté Harper.
 
Le premier ministre canadien a suggéré que c’était la raison pour laquelle son pays a perdu le récent vote pour l’obtention d’un siège temporaire au conseil de sécurité, disant : « j’ai ce qu’il faut pour le prouver ».
 
Harper a déclaré ensuite : « tant que je suis premier ministre… le Canada prendra cette position, quel qu’en soit le coût. »
 
Le premier ministre canadien a aussi averti que l’antisémitisme était en hausse dans le monde entier, y compris dans les universités de son propre pays.
 
Il a déclaré que le « phénomène en évolution » de l’antisémitisme cible les juifs en présentant Israël comme « la source de l’injustice et des conflits dans le monde, et utilise la langue perverse des droits de l’homme pour le faire ».
 
« Nous devons sans relâche exposer ce nouvel antisémitisme pour ce qu’il est, » a conclu Harper.
22 commentaires
Bravo pour le courage de monsieur Harper.

C'est rare ce genre de position.
Envoyé par Shaul_001 - le Mardi 9 Novembre 2010 à 13:06
Oui, bravo, monsieur Harper. Evidemment, ça contraste avec l'attitude diplomacarpettique ( le mot n'est pas de moi ) habituelle des pays de l'ouest de l'Union Eurabe.
Envoyé par Edmond_002 - le Mardi 9 Novembre 2010 à 13:20
GOOD !
Envoyé par Hélène - le Mardi 9 Novembre 2010 à 13:56
http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2010/11/20101108-181851.html

«Nous devons chercher à mettre fin à la parade des résolutions anti-Israël aux Nations unies, a dit M. Ignatieff. Nous devons user de toute notre influence pour rétablir l’équilibre dans le travail des organismes des Nations unies sur les droits de la personne.»

Selon M. Ignatieff, le Canada a raté une occasion d’en faire plus pour aider Israël en omettant de faire campagne avec succès pour obtenir un siège au Conseil de sécurité.

«Prétendre qu’une défaite est une victoire morale me semble être une erreur », a dit M. Ignatieff. Perdre un siège au Conseil de sécurité des Nations unies est une défaite, surtout si vous songez et réalisez que c’est par l’entremise du Conseil de sécurité que les sanctions contre l’Iran vont être appliquées. Si le Canada veut défendre Israël contre l'Iran comme il se doit, il aurait été bien d'être sur le Conseil de sécurité des Nations unies.»

Des délégués de 45 pays provenant de six continents participent à la conférence de deux jours sur l'antisémitisme.

Envoyé par Hélène - le Mardi 9 Novembre 2010 à 14:02
http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2010/11/20101108-165139.html

OTTAWA - Le premier ministre Stephen Harper et son principal adversaire politique, le chef libéral Michael Ignatieff, ont tous deux demandé aux Nations unies d’en faire davantage pour soutenir Israël et lutter contre l'antisémitisme.
Dans un discours prononcé lundi en matinée lors d’une conférence sur la lutte à l’antisémitisme, à Ottawa, M. Harper a assuré que le Canada se tiendra aux côtés d'Israël et luttera contre «la résurgence» de l'antisémitisme, même si cela signifie que le Canada est moins populaire dans les cercles diplomatiques internationaux.

«Tant que je serai premier ministre, que ce soit à l'ONU ou dans la Francophonie ou n'importe où ailleurs, le Canada prendra cette position, quel qu’en soit le coût», a déclaré M. Harper, ce qui lui a valu une ovation de la part des quelque 200 délégués de partout au monde qui participent à Ottawa à la deuxième édition de la Coalition interparlementaire de lutte contre l'antisémitisme.

Le soutien ferme de Stephen Harper à l’endroit d'Israël est considéré comme l’un des facteurs qui ont contribué à l’échec du Canada à obtenir un siège au Conseil de sécurité des Nations unies. Près du tiers des pays qui votent pour choisir les membres non permanents au Conseil de sécurité sont des pays arabes ou musulmans.

Dans les jours qui ont précédé le vote, M. Harper avait également rejeté un rapport de l’ONU sur les droits de la personne qui critiquait vivement Israël. Le rapport avait été publié par le Conseil des droits de la personne de l’ONU, dont les membres comprennent des pays comme la Chine, Cuba, le Pakistan et l'Arabie saoudite.

«Quand Israël, le seul pays au monde dont l'existence même est attaquée, fait l’objet d’une condamnation constante et ouverte, je crois que nous sommes moralement tenus de prendre position», a dit M. Harper.
Envoyé par Hélène - le Mardi 9 Novembre 2010 à 14:06
"Harper a déclaré ensuite : « tant que je suis premier ministre… le Canada prendra cette position, quel qu’en soit le coût. »"

Tire la langue

Harper épouse Laureen Teskey en 1991. Ils ont deux enfants : Benjamin, né en 1996, et Rachel, née en 1999.

Choqué

Laureen Teskey, très réservée vis à vis des Chrétiens évangéliques — car certains de ses proches y avaient "sacrifié" famille et travail — elle s'applique à jouer un rôle de garde-fou dans ce domaine pour éviter à son mari une trop grande implication dans l'Église.

Sourire

Exprimant ensuite sa solidarité avec l’Etat juif, Harper a déclaré: "Nous continuerons à nous tenir aux côtés d’Israël, dans sa lutte contre le mal". Et d’ajouter: "Le gouvernement canadien ne renoncera pas à cette action même s’il doit perdre pour cela un peu de sa popularité". Il faisait bien sûr allusion aux critiques acerbes qui lui étaient adressées par des groupes islamiques du pays.

Le Premier ministre canadien a également rappelé que son pays avait été le premier à se retirer de la conférence de Durban II, organisée à Genève, que Harper avait qualifiée de "conférence de la haine".

http://philosemitismeblog.blogspot.com/2009/06/stephen-harper-nous-tenir-aux-cotes.html
Envoyé par Elie_010 - le Mardi 9 Novembre 2010 à 14:18
Oui bravo Mr. Harper, malheureusement il y a des provinces comme Quebec qui a une majorité de musulman dans certaine ville et le parti québécois a favoriser les arabes a venir au Quebec et ce parti les a choyer pour avoir votes, mais malheureusement ses gens se sont servit du parti pour rentre dans certain service administrative et maintenant ses gens ont crée un parti et les Québécois non plus la parole. C est mêmes gens veulent faire adopter la charia et il l aurons. Voila ce qui arrive , vous leurs donner l asile et plus tard la terre leurs appartiens. c est qui va arriver a la France. Amen.
Envoyé par Moshe_012 - le Mardi 9 Novembre 2010 à 16:54

Solutions
Expulser les islamistes de l'Occident?
L'Oklahoma n'est pas le premier État/Province de l'Amérique du nord à voter contre l'interdiction de la charia. En fait, c'est en 2005 qu'une motion anti-charia avait été adoptée à l'unanimité par l'Assemblée nationale du Québec. Daniel Pipes avait documenté cette initiative remarquable en 2005 en mentionnant que le Québec avait compris que la menace du radicalisme islamique n'était pas limitée qu'à des terroristes mais aussi aux islamistes....

Pour plus de détails

http://www.pointdebasculecanada.ca/article/1425-expulser-les-islamistes-de-loccident.php


...........................................

http://www.pointdebasculecanada.ca/breve/2324-ordre-a-la-grcnbspde-se-tenir-a-lecart-dune-conference-extremiste.php

Ordre à la GRC de se tenir à l'écart d'une conférence extrémiste
29 Octobre 2010

Envoyé par Hélène - le Mardi 9 Novembre 2010 à 19:01
C'est dans l'adversité qu'on reconnaît les vrais amis et le Canada fait partie des amis d' Israël.En effet le Canada va à contre-courant de l'opinion publique en soutenant la position d'Israël et donne son appui indéfectible à sa cause.J'admire le courage de M. Harper et je tiens à lui souligner mon admiration face à ses convictions. Bravo!
Envoyé par Meero - le Mercredi 10 Novembre 2010 à 05:02
Les justes et ceux qui soutiennent le peuple élu seront récompensés et D ne les oublieras pas.
Envoyé par Guy_006 - le Mercredi 10 Novembre 2010 à 09:19
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 25 minutes