English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Diplomatie : Israël & le Moyen-Orient

Steinitz révèle des contacts secrets avec l'Arabie Saoudite

Steinitz révèle des contacts secrets avec l'Arabie Saoudite - © Juif.org

Le ministre de l'énergie, Yuval Steinitz, a déclaré dimanche qu'Israël avait eu des contacts clandestins avec l'Arabie Saoudite au milieu de préoccupations communes sur l'Iran, une première révélation par un haut responsable d'un des deux pays de tractations secrètes.

Le gouvernement saoudien n'a pas encore répondu aux remarques de Steinitz. Un porte-parole du premier ministre Benyamin Netanyahou n'a pas non plus répondu immédiatement à une demande de commentaire.

L'Arabie Saoudite et Israël considèrent l'Iran comme la principale menace au Moyen Orient et l'augmentation des tensions entre Téhéran et Riyad a alimenté la spéculation selon laquelle des intérêts partagés pourraient pousser l'Arabie Saoudite et Israël à travailler ensemble.

Les envoyés de paix du président américain Donald Trump, à la recherche d'un accord israélo-palestinien avec le soutien régional, ont visité l'Arabie Saoudite à plusieurs reprises depuis son arrivée à la Maison Blanche.

Dans une interview à la radio de l'armée, Steinitz, un membre du cabinet de sécurité de Netanyahou, n'a pas caractérisé les contacts ou donnée de détails lorsqu'on lui a demandé pourquoi Israël "cachait ses liens" avec l'Arabie Saoudite.

Il a répondu : "nous avons des liens qui sont en partie cachés avec beaucoup de pays musulmans et arabes, et habituellement, nous sommes le parti qui n'a pas honte."

"C'est l'autre partie qui est intéressée à garder ces liens secrets. Avec nous, généralement il n'y a pas de problème, mais nous respectons les vœux de l'autre partie, quand les liens se développent, que ce soit avec l'Arabie Saoudite et avec d'autres pays arabes ou d'autres pays musulmans, et il y en a beaucoup plus… nous le gardons secret."

La semaine dernière, le chef d'état-major de Tsahal, Gadi Eisenkot, a déclaré à un journal saoudien en ligne qu'Israël était prêt à partager des renseignements avec l'Arabie Saoudite, disant que les deux pays ont un intérêt commun à tenir tête à l'Iran.

Dans des remarques publiques en septembre, Netanyahou a fait référence à des relations secrètes avec les états arabes, déclarant, sans mentionner aucun nom, que la coopération existe "de diverses manières et à différents niveaux".

Toujours en septembre, la radio israélienne a rapporté que le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman avait secrètement rencontré des responsables en Israël ce mois-là, entrainant un démenti officiel de Riyad.

Le mois dernier, l'ancien chef des renseignements saoudiens, le prince Turki bin Faisal, a partagé une scène avec Efraim Halevy, ancien directeur du Mossad israélien, lors d'un débat sur l'Iran dans une synagogue de New York.

En 2016, l'ancien général saoudien Answar Eshki s'est rendu en Israël, où il a rencontré des législateurs israéliens pour promouvoir, comme il l'a fait lors de divers forums universitaires, l'initiative de paix saoudienne.

22 commentaires
Au moins, contrairement à certains pays de l'EU les pays du Golfe eux,
commencent à voir qui sont les vrais ennemis des pays arabes au M.O.
Envoyé par Yvan_001 - le Lundi 20 Novembre 2017 à 14:09
Qui y a-til de "secret", serait-il Steinitz, le dernier à avoir été informé ??

Yvan, ne fais pas trop de pronostiques aventureux avec ces oiseaux là, demain, ils peuvent très changer de cap à 180°, Israël se doit d'être très prudent dans ce me.dier, dans le genre "tourner sa veste" on ne fait pas mieux que les arabes, même que parfois, ils tournent leurs vestes sans s'en apercevoir eux-mêmes !!
Envoyé par Moshé_007 - le Lundi 20 Novembre 2017 à 16:00
Si l'Iran et l'Arabie entrent en guerre, qu'ils le fassent sans nous. Quand l'Iran et l'Irak se sont déchirrés pendant dix ans, ils ne se sont pas occupés de nous. Pareil quand l'Irak a pris le Koweit et que les Américains se sont battus avec l'Irak à partir de l'arabie.
Envoyé par Y?ochoua - le Lundi 20 Novembre 2017 à 16:43
Bonsoir Moshé,
D'accord avec toi sur la façon d'agir des arabes....
Mais en ce moment pour l'ARABIE SAOUDITE : Les ennemis de mes ennemis sont mes amis !
Et Israël, dont les frontières avec le Liban chiite sont à portées de fusil ainsi que sur le Golan,
cela intéresse les sunnites d'avoir un allié puissant pour faire contre poids à l'Iran en cas de
conflit militaire.
Aussi, si Israël est obligé d'entamer une guerre avec le Hezbollah; le fait de voir les pays du Golfe
garder une neutralité politique et ne pas financer ce pays sera déjà une bonne chose.
Mais tu as raison de dire qu'il faut toujours rester sur ses gardes ....Clin d'oeil Rigole
Envoyé par Yvan_001 - le Lundi 20 Novembre 2017 à 18:06
Yvan,

Pour le moment Israel encaisse quelques milliards sablonneux venant de ci et de là contre des conseils et renseignements ainsi que quelques outillages plus ou moins stratégiques, ce qui, en passant, agace passablement les iraniens. Le marché de l'armement du golfe est une très gros marché et du coup ça dérange également la France et quelques autres petits coquins !

Concernant le Liban, plus de 2,5 millions de réfugiés syriens et parfois autres ont débarqués dans le pays des cèdres, à 95% sunnites, ce qui fait de ce charmant pays une poudrière que personne n'ose allumer une cigarette à moins de 300 km à la ronde.

Si Hariri s'est fait la malle, ce n'est pas uniquement pour allez arroser ses tomates, à mon avis, il sait que ça va mal se passer dans son zoo et nous verrons si il va retourner fêter son 14 juillet local comme macron l'a promis à ses coquelets élevés à la pistache, tout cela est bien compris, seulement le problème, le vrai problème dans ce conflit en devenir, c'est que ni les américains, ni les russes semblent vouloir lâcher le morceau et que le sapin de noël 2017 risque bien de réchauffer la planète au delà des pronostiques afficher par les écolos. Les iraniens possèdent très certainement de quoi mettre de l'ambiance dans cet orient surprenant, ils ont le doigt sur la gâchette et dans ce cas l'emballement sera immédiat !

Il est très probable que cette année finissent dans un chaos mondial sans précédent, de toute manière, ça devra arriver tôt ou tard !
Envoyé par Moshé_007 - le Mardi 21 Novembre 2017 à 02:51
Bonjour Moshé,
Je suis d'accord avec ton raisonnement, j'ai regardé sur MSN ce matin un reportage
sur : OU VA LE LIBAN très intéressant qui aborde le problème du Moyen Orient et
des bévues de l'Arabie Saoudite au Yémen et dans sa politique étrangère et militaire.
Les journalistes présents disent que l'Arabie Saoudite ne fait pas le poids contre le
Hezbollah et encore moins cotre l'Iran et en est réduit pour faire la guerre d'embaucher
des mercenaires venant de l'Erythrée et du Pakistan.
Concernant Israël, le gouvernement israélien ne veut pas commencer une guerre qui
coutera des dégâts énormes e des morts de civiles, il ne fera que répliquer si le
Hezbollah enflamme la frontière libanaise ou le Golan.
IL paraît que ni les russes et les américains ne veulent un changement de la situation
dans la région chacun trouvant ses intérêts....
Envoyé par Yvan_001 - le Mardi 21 Novembre 2017 à 11:55
salut Moshé_007

tu connais l ' agent spécial " 007 " ?

que penses-tu de l ' accord de défense commune de la russie avec l ' iran " ... et de la syrie .... avec le même type d ' accord ...sans oublier tous les accords passés avec tous les pays arabo-musulmans limitrophes de la mer casîenne...qui font presque tous par tie du même type d ' accord avec la russie ...et peut-être encore et encore de l ' iran !peut-être qu ' ISRAËL pourrait attaquer l ' iran zn syrie ... mais il y a Lavrov , le gros méchant loup qui a déjà menacé quiconque attaquerait l ' iran provoquerait une 3 ème guerre mondiale....après cette menace hurlée...l ' U.E et les USA se tiennent à carreaux ...attention pas touche ! et la syrie ?

mais aujourd " hui la donne a changé ...plus de danger du côté du DAECH ...patiquement résolu....sauf qu ' il y a cet accord américano/russie après le cessez le feu....et la présence iranienne à peine à 5 km de la fro,tière israélienne et la construction de fortification le long de cette frontière...qui se poursuit malgré kess coupos de semonce de k ' armée israélienne...ISRAËL n " os ps attaquer ...surtout avec cet accord de défebse commune
...il y a danger...et là Moshé je te rejoint ...parce que si ISRAËL attaque le liban , il ne se passera du tout...mais au liban il y a la syrie et l ' iran ...et la réponse ne se fera pas attendre du côté des russes et de ses alliés arabo-musulmans par millions

j ' attends la réponse misclée de Donald Trump qui tarde à venir !
Envoyé par Jacques_079 - le Mardi 21 Novembre 2017 à 16:42
ISRAËL ne poura attaquer ni l ' iran ni la syrie et ce , malgré les appels angoissés de l ' arabie saoudite , qui promet à ISRAËL une montagne d ' or .si ISRAËL attaquait le liban il ne se passerait rien ...sauf que l ' iran pourrait intervenir ...et ISRAËL nz poura paq fairfe autrement que de se défendreen attaquant l ' iran et ses complices russes et syrienssans oblier l ' arrivée des hommes du hezbillah...et la région pourait s ' embrasser surtout avec les menaces du fénéral aoun qui a menacé ISRAËL d " une riposte sévère si Tsahal attaquait le liban !

il est clair qy ' ISRAËL ne restera pas les bras croisés , et qu ' elle ne permettra jamais à l ' iran de s ' asseoit tranquillement sur ses bases militaires construites en syrie ... grace à l 'autoroute passant pas l ' irak , la jordanie pour arriver en syrie !

ISRAËL sera en faction et empechera l ' iran de construire dess bases militaires en syrie ainsu qu ' une base militaire aéro-navale en méditerranée aux côtés de la base militaire russe de Tattous !

trop c ' est trop ::le liban menaçant ISRAËL ...des bases militaires en syrie , construction d ' un mur autour de la frontière israélienne et une base aéronavale...et quoi encore ?

il ne reste plus qu ' à entrer en ISRAËL et désarmer Tsahal ... parce que Lavrov a légitimé la présence permanente de l ' iran en syrie...je dirais même mieux :

Lavrov pourrait dire : c ' est à prendre ou à laisser !

exiger ' ISRAËL de quitter me golan :

c ' est très grave !
Envoyé par Jacques_079 - le Mardi 21 Novembre 2017 à 17:37
le grand défi des 10 prochaines années , d'Israël
une fois que le danger iranien sera réglé.
c'est à la recherche , technologie militaires des ingénieurs
israéliens , faire des avancées significatives
en gros , je ne crois pas du tout à l'amitié
israélo- russes
ce grand pays qu'est la Russie veut intimider Israël
surtout quand les bases US Otan se rapprochent de la baltique
Israël ne peut rivaliser avec la 2 puissance mondiale
mais être stimuler"' dans sa recherche dans le domaine militaire face aux armements Russe
ce pays ne sera jamais notre allié
Albert
Envoyé par Albert_082 - le Mardi 21 Novembre 2017 à 17:38
Chers amis, Yvan et Jacques,

Par quoi commencer ?

Je commencerai pas la désintégration de 5 batteries de missiles S-200 "améliorés" par les avions de Heil-Ha-Avir. Très très grosse humiliation pour la Russie, un seul F-16 peut neutraliser, pas une, ni deux, mais trois batteries de missiles russes. A savoir que les périphériques des S-200 positionnés en Syrie sont des versions extrêmement "améliorées" de la défense sol-air russe, au niveau de la détection radar, certainement ce qu'il y a de mieux coté "soviétique" !

Néanmoins, n'importe quel chasseur israélien en découd aussi simplement que ne le ferait un félin avec un rongeur amputé des pattes !

Certes la Russie possède d'autres version de missiles appartenant à la famille S-XXX, comme les S-400 et S-500, mais ce qu'il faut retenir, c'est que les russes refusent de livrer ses S-300, 400 et 500 à la Syrie ou à quelque allié trop proche d'Israël, car ils craignes de montre à la face du monde, que leurs "nouvelles" versions n'auraient pas fait plus long que les S-200 grillés en Syrie !

Il faut savoir que sous Brejnev, l'armée russe employait plus de 600'000 personnels dédiés aux missiles et à la balistique, aujourd'hui, si la barre des 12'000 est atteinte, c'est sans compter sur l'incompétence de ce qu'il reste dans les rangs de l'actuelle armée russe !

En matière de détection radar, la comparaison est encore plus flagrante et ne pas oublier qu'Israël est le premier fournisseur d'armes étranger de la Russie !

A suivre.
Envoyé par Moshé_007 - le Mardi 21 Novembre 2017 à 17:55
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 27 minutes