English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV
Pourquoi Israël échappe à la crise ?
Pourquoi Israël échappe à la crise ?

Deux raisons pour lesquelles, malgré la crise économique mondiale, Israël prospère : son nombre symbolique de prix Nobel, signe de la qualité de l’enseignement supérieur israélien ; et les capitaux investis dans les startups du pays. Ces jeunes pousses, entreprises à fort potentiel de croissance. Deux facteurs clés de succès qui font la force de la Silicon Wadi.

Il ne vous reste plus qu’à mettre les deux ensemble. C’est le rôle, non négligeable, de Yissum, une société lancée en 1964 par de jeunes étudiants de l’Université hébraïque de Jérusalem dans l’optique de protéger et de commercialiser la propriété intellectuelle de leurs professeurs.

Le couple université-entreprise fait bon ménage …

Hervé Bercovier est le vice-président de la section Recherche de l’entreprise Yissum depuis huit ans. Il rappelle : “Tout ce qui est élaboré par un professeur de l’université, appartient à l’université et donc à Yissum !”. En premier lieu, Yissum vérifie s’il est nécessaire de breveter l’idée. Ensuite, il convient selon lui de porter une attention extrême à la vente de ce brevet, à qui le vendre et pour quelle somme. Un brevet vendu rapporte 40% du prix de revient au professeur. Son laboratoire en tire, lui, 20%. Naturellement, ce processus d’exportation de la propriété intellectuelle est un moyen comme un autre d’engendrer des recettes pour l’Université, souvent déficitaire. Mais le but ultime est, comme le dit Bercovier, de “tester nos idées”.

Le site de la société nous fournit même des chiffres impressionnants : les découvertes scientifiques du laboratoire et de Yissum ont généré 7000 brevets et ont permis à des centaines de personnes de monter leur propre entreprise: 72 entreprises au total. Les produits Yissum “rapportent plus de 2 millions de dollars de ventes annuelles” affirme Bercovier.

Et l’Etat dans tout ça ?

Même si le rôle de l’Etat tend à diminuer d’année en année dans la Silicon Wadi, Israël s’est engagé dans l’investissement pour la Recherche des entreprises de la Silicon Wadi. Ceci dans le cadre du projet Yozma (qui signifie “initiative” en hébreu). Fondé en 1993, Yozma s’appuie sur deux apporteurs de fonds : 50 % des capitaux sont apportés par l’Etat, et l’autre partie est levée par des investisseurs privés. Avec une condition sine qua non: si la société connait une bonne santé financière, les investisseurs peuvent racheter les actions privées au bout de 5 ans. Le tout sur le modèle des chinois qui forment plus de 800 000 Ph-D (niveau ingénieur) par an…

Dan Senor et Saul Singer l’ont clairement écrit dans leur ouvrage best-seller, La nation startup, sous-titré les ressorts du miracle économique israélien : ” le gouvernement prend les plus grands risques et offre aux investisseurs tout ce qu’il en gagne”. C’est ce mécanisme confortable pour les investisseurs qui a attiré certains qui jouent très gros en Israël, comme Intel, Microsoft, Google, HP, etc.

La Nation Startup ou le miracle économique israélien

Une chose importante est toutefois à retenir : il faut trouver le bon moment pour saisir l’attention des investisseurs. Ce “bon moment” qui nous fait prendre conscience de l’opportunité qu’on a manqué lorsque l’on voit la petite startup rachetée par son meilleur ami exploser…cette jeune pousse dans laquelle personne ne croyait, battre des records de croissance. Vous vous rappelez ? En 1998… AOL faisait l’acquisition du premier réseau social de l’histoire d’Internet : Mirabilis (qui deviendra plus tard ICQ) pour 400 millions de dollars.

“Je suis dans les startups depuis que je suis gosse !” affirme Yossi Vardi, le père d’un des fondateurs de Mirabilis. “Je ne comprenais pas pourquoi 100 000 personnes se mettaient sur le chat, j’ai donc décidé de percer le mystère. Ça m’a pris au total trois ans pour faire de ce réseau social quelque chose de solide”.

Le pays des Prophètes doit son succès à son alliance sans pareil entre les petites affaires locales et les géantes multinationales qui traquent l’innovation. Pour M. Vardi, “lorsqu’Intel investit dans 54 startups et IBM dans 11, les deux multinationales apportent aux petits entrepreneurs israéliens leurs savoir-faire managériaux et leur offrent du même coup un accès au marché mondial”. Il va sans dire que les choses ne sont pas toujours faciles pour les petits pays comme Israël.

Jérémie Berrebi, et Xavier Niel (actionnaire du journal Le Monde), ont lancé la firme Kima l’an dernier, une société de choix d’investissement. Pour eux, la chose la plus difficile à affronter pour les jeunes actionnaires est le caractère aléatoire du marché.

Le succès des startups israéliennes est assez prometteur pour attirer les investisseurs de la planète. Mais pas encore assez lourd pour réaliser un succès mondial qui fasse l’unanimité. Quel beau paradoxe !


Source : Silicon Wadi - http://siliconwadi.fr/

67 commentaires
l etat d israel n est pas en crise , mais les personne qui y habite oui.

si gens decendent dans la rue et s immolent par le feu vous trouvez que ca va si bien ?
Envoyé par Elie_049 - le Mardi 4 Septembre 2012 à 11:48
Elie,,la question,,la vraie,, doit être posée ainsi :" Pourquoi le gouvernement Israélien échappe à la crise ? "
L'universelle question doit être posée ainsi : " Pourquoi les gouvernements du monde entier échappent à la crise ? et leur population crèvent dedans ? "
La réponse sera : La Mafia internationale formée par les gouvernements maffieux bien soudés sont immunisés contre tous les dangers,,ils sont prêts à sacrifier les troupeaux qu'ils gouvernent s'ils sentent qu'ils sont menacés"
Je suis sur que si une enquête sérieuse sera faite en Iran nous dévoilera de grands secrets et on apprendra par exemple que de hauts responsables israéliens ont de gros et sérieux investissements en Iran avec toujours la complicité de leur "ennemis" perse chiite au pouvoir.
Cherchez très bien,,vous découvrirez cette odeur perse et chiites dans quelques investissements en Israël,,toujours avec la bénédiction de ceux qui sont au gouvernement israé-lien.
Rira bien qui saura le premier.
Envoyé par Taher - le Mardi 4 Septembre 2012 à 12:17
j en sais rien l affirmation semble assez gratuite , essayez plutot d apporter une preuve de ce que vous dites.

ce qui est certain c est que 50 % du pib est au mains de 18 familles en israel donc voila pk la richesse est si mal repartie et donne de tel problemes
Envoyé par Elie_049 - le Jeudi 6 Septembre 2012 à 11:00
Elie,, la haine entre les populations juives et musulmanes rapporte plus d'argent que toutes les industries réunis.
La haine,,le terrorisme,,sont une industrie avec des budgets qui l'alimentent et des experts qui maintiennent leur flamme toujours allumée.
Le monde est divisé en deux : ceux qui sont terrorisés et ceux qui s'enrichissent.
18 familles en Israël,,au moins une de ses familles sans aucun doute a de "très fortes" relations "économiques" avec la famille saoudienne du soit disant terroriste,, le fameux Mr Bean La Dent.
Le monde de ceux d'en haut,,de ceux qui gouvernent,, celui de l'argent,,est un monde tolérant qui ne voit plus la différence,,un monde libre qui vit en fusion et en harmonie avec l'univers matériel qui l'entoure,,un monde qui accepte l'autre et pour qui l'Ensemble des ennemis est un ensemble vide ou celui regroupant ceux avec qui je peux perdre ou ne pas gagner plus d'argent".
Rira bien qui saura le premier.
Envoyé par Taher - le Jeudi 6 Septembre 2012 à 14:09
(la haine entre les populations juives et musulmanes)
la seule haine que l'on peut voir c'est la haine des musulmans contre les juifs mais aussi contre tous ceux qui ne sont pas arabes.
pareil pour le terrorisme.
les manipulations verbales du dénommé taher pour mettre sur un meme niveau tout le monde ne passent pas.
ses commentaires on pour seul but d'induire le venin du doute dans l'esprit des gens par des affirmations sans fondements.à noter que israel a le droit de faire du commerce avec qui il veut tant que ce ne sont pas des pays terroristes.
Envoyé par François_010 - le Samedi 8 Septembre 2012 à 12:10
nous avons très bien compri son jeu, ce monsieur semble soudain être le baume aliviateur pour les blessés, et ce quand cela lui arrange. Nous voyons bien comment il tente de mettre sur le même nivea juifs et mulsulmans_ il n'y a pas photo monsieur Thaler, les juifs ne persècutent pas les gens à cause de leur choix religieu. Les juifs ne haïssent personnes, pas plus qu'un être humain normal. Dès lors que l'on ne nous est pas hostile, nous n'avons que faire, de ce qu'ils font ses voisins.
_Vous haïssez le monde entier dès lors que l'on est pas d'accord avec vos idées. Et pourquoi jetez-vous la pierre contre vos frères mulsumans suoudiens? Parce ceux-ci, ne veulent pas être mit dans même sac que vous autres fanatiques incultes ils prenent bien leur distance, afin de ne pas voir sallie leur image de marque de Rois du pétrole.
Envoyé par Dil_001 - le Jeudi 11 Octobre 2012 à 20:08
ils sont en guerre lente durable calme parfois il n'a pas de place pour la crise ou alord peut etre une crise de folie mais minime D........ avec nous
Envoyé par Sarah Simone - le Vendredi 28 Décembre 2012 à 02:27
c est pourquoi il faut envoyer nos enfants en Israel c'est leur donner plus de chance dans un idéal juif.

Quand un pays comme la France préfère voir partir ces juifs ou ces jeunes pouces fraichement diplomées parce qu'ils se sentent en insécurité ou ne trouvent pas de travail, au profit d'étrangers venant d'afrique ou d'autres pays sous développés...
ces gens sont incultes, malades, arrières et pauvres et ont peut pas leur en vouloir de chercher une meilleur vie, tout comme nous.. Alors il faut fuir, ailleurs l'herbe sera sans aucun doute plus verte que cette Francia.

On va faire l'échange et compter la dessus pour vos retraites......
Envoyé par Georges_062 - le Mardi 12 Mars 2013 à 10:29
Je ne pense pas que Israël échappe à la crise, tout dépend par ce que l'on y inclus, malheureusement comme toujours lors de chaque crise ceux qui ne la subissent pas vivent dans un monde onirique loin de la réalité de la population périphérique qui la subit de plein fouet. A partir du moment où dans un pays, aussi riche soit t'il, 20% de la population crève la dalle et ne parvient plus à ce loger décemment, pour moi c'est une crise. Mes propos trahit bien évidemment ma position politique plus européenne, je prône un libéralisme plus centriste de type Suisse, Scandinave et dans une certaine mesure allemand, pour moi le libéralisme nord-américain, anglais et israélien n'est pas un modèle d'avenir, je le trouve même dangereux.
Envoyé par Ben_013 - le Jeudi 11 Avril 2013 à 21:22
la crise n'échappe pas à israel le liibéalisme n'est pas bon pour ce pays modèle fançiais + nord scanidivave
c'est ce qui iest le mieux si on pouvait faire de même en France ce serait l'idéal
Envoyé par Anne_035 - le Samedi 11 Mai 2013 à 23:03
Ajouter votre commentaire !
Adresse email :
Mot de passe :
Votre commentaire : 0/1500 caractères
Ajouter le smiley Sourire Ajouter le smiley Rigole Ajouter le smiley Choqué Ajouter le smiley Clin d'oeil Ajouter le smiley En colère ! Ajouter le smiley Embarrassé Ajouter le smiley Tire la langue Ajouter le smiley Star Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de Juif.org pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 11 minutes