English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV
A propos de ces Juifs...
A propos de ces Juifs...

Ainsi il s’avère que le vice-président de l’Iran hait vraiment les Juifs. En fait, il hait tellement les Juifs que même le ‘New York Times’ l’a rapporté. Mardi, le Times a publié un compte-rendu du discours du vice-président iranien Mohammad Reza Rahimi devant un forum de l’ONU sur la lutte contre l’addiction à la drogue à Téhéran.

Rahimi a déclaré que les Juifs contrôlent le commerce illégal de la drogue. Nous [Juifs] vendons des drogues, dit-il, pour parvenir à réaliser un écrit talmudique  qui enjoint de « détruire tous ceux qui s’opposent aux Juifs ».

Il dit que notre conspiration est évidente puisque, proclama-t-il, il n’y a pas de Juif toxicomane. Il est allé au point de promettre de payer n’importe qui capable de trouver un Juif toxicomane.

Comme il l’a dit : “La République Islamique d’Iran paiera n’importe qui capable de chercher et de trouver un seul sioniste toxicomane. Il n’y en a pas. C’est la preuve de leur implication dans le commerce de la drogue ».

Oops, il ne hait pas les Juifs. Il hait les sionistes.

Certains de ses meilleurs amis sont Juifs.

Au moins, c’est ce que le Times aurait voulu nous faire croire. Comme le journaliste Thomas Erdbrink le formule « Sionistes est le terme idéologique en Iran pour les Juifs qui soutiennent l’Etat d’Israël ».

Il a aussi noté obligeamment : « Plus de 25.000 Juifs vivent en Iran, et ils sont reconnus comme minorité religieuse, avec un représentant au Parlement ».

A côté de cela, juste pour que nous ne gardions pas une mauvaise impression au sujet du gouvernement iranien, Erdbrink nous a calmé en notant, de façon thérapeutique : « Plusieurs ministres iraniens ont fait des exposés politiques neutres sur l’impact du commerce de la drogue dans le pays ».

Ainsi, à côté du fait que le vice-président est un antisémite écumant de rage, le régime iranien est parfaitement respectable. Circulez bonnes gens, il n’y a rien à voir.

Sauf que, bien sûr, ce n’est pas le cas.

Le « chef suprême » de l’Iran qualifie couramment Israël de cancer. Par exemple, dans un sermon devant des milliers de fidèles musulmans en février, Ali Khamenei déclara : « Le régime sioniste est une tumeur cancéreuse et elle sera retirée ».

Puis il y a le patron direct de Rahimi. Le président Mahmoud Ahmadinejad, qui ne peut pas s’enquérir de la météo sans appeler à l’annihilation du Peuple juif.

Mais alors lui aussi désigne habituellement les Juifs comme « Sionistes » (ce que nous sommes pour la majorité), aussi ses appels au génocide de la communauté juive est vraiment une déclaration politique et la preuve que ce qui le mobilise quand il se réveille le matin et va au lit le soir est un désir passionné, obsessionnel d’assassiner tout un Peuple.

Beaucoup de commentateurs se sont emparés de rapport d’Erdbrink sur la diatribe de Rahimi comme d’une nouvelle preuve que le monde civilisé ne peut pas permettre à l’Iran d’acquérir des armes nucléaires. Et c’est assez juste.

Bien sûr On ne peut pas permettre à l’Iran d’acquérir des armes nucléaires. Ce sont des fanatiques religieux qui gouvernent sous la bannière dérangée d’un génocide messianique.

Mais la vraie question ici est que ces commentateurs ont perçu la nécessité de s’emparer du rapport du ‘Times’ sur le discours de Rahimi pour mettre ce point en évidence.

C'est-à-dire que la vraie question ici, ce ne sont pas les Iraniens. La vraie question ce sont les media occidentaux. Depuis le ‘New York Times’ jusqu’à la BBC en passant pas les media européens, la haine anti-juive est l’affaire la moins rapportée – et sans doute la plus importante – de notre époque.

Aucune question n’unifie davantage le monde musulman que la haine meurtrière et  venimeuse contre les Juifs.

Aucune autre question ne renseigne leur politique étrangère que la haine contre les Juifs. Et pourtant, rédiger un rapport même biaisé, trompeusement discret - de ce phénomène massif, stratégiquement essentiel, est quasi inexistant dans la majorité des media. Par conséquent, c’est un évènement majeur quand le ‘New York Times’ publie dessus un rapport anémique. Et encore, même ce rapport cache la véritable histoire.

Erdbrink a terminé son rapport en citant un diplomate européen anonyme qui était dans l’auditoire de Rahimi à la conférence. Le diplomate lui dit que d’un côté : « Cela a été avec certitude l’un des pires discours que j’aie jamais entendu dans ma vie. Ma réaction viscérale était : pourquoi est-ce que nous soutenons ces gens-là ? ».

Mais, à moins que nous ne parvenions à des conclusions politiques sur l’intolérance de Rahimi, le diplomate rassura : « Si nous ne soutenons pas les Nations Unies pour aider l’Iran dans son combat contre les drogues, des voix comme celle de Rahimi seront les seules ici ».

Ce qu’aussi bien Erdbrink et son interlocuteur européen n’ont pas su reconnaître, c’est que Rahimi ne sera pas blâmé pour ses opinions. Il a été promu grâce à ses opinions. Aider l’Iran à combattre les drogues n’encourage pas les politiciens iraniens non génocidaires. Cela légitime le régime qui a promu Rahimi et Ahmadinejad et Khamenei et tout autre politicien puissant et commandant militaire du fait de leur haine des Juifs.

Les media occidentaux ont deux approches fondamentales dans leur absence de compte-rendu de la haine anti-juive et de sa signification pour la sécurité internationale. La première approche est d’ignorer la question parce qu’elle est idéologiquement gênante.

Le ‘New York Times’, comme tout autre media occidental important, à l’exception du « Wall Street Journal », est d’avis que le monde islamique doit être apaisé. Il faut s’accommoder des ‘Frères Musulmans’ et de l’Iran.

S’ils donnaient à la haine anti-juive la couverture à la mesure de sa réelle signification, ils saperaient leur projet idéologique. A la lumière de leur obsession ubiquitaire et injurieuse  contre le Peuple juif, il est évident qu’il est impossible de se concilier le monde musulman.

La seconde approche pour faire face à la haine islamique antijuive est de la justifier en déclarant qu’Israël a gagné cette haine de son propre fait. C’est « politique » disent-ils. La diabolisation islamique des Juifs est compréhensible avec les Palestiniens et tout cela…

Evidemment, ces deux approches de l’histoire de la haine islamique antijuive sont épouvantables. La première approche implique une brèche dans le concept même de journalisme objectif. Après tout, l’objectif du journalisme est de rapporter le monde tel qu’il est, non pas comme nous aimerions qu’il fût.

La seconde approche n’est pas moins intolérante que la haine qu’elle sert à blanchir. La réaction viscérale du diplomate européen au discours de Rahimi « Pourquoi soutenons-nous la moindre coopération avec ces gens-là ? » était entièrement rationnelle.

Si la haine de Rahimi avait été orientée contre tout autre Peuple, race, foi, Etat ou couleur de peau, personne ne soutiendrait la coopération avec « ces gens-là ».

Personne ne soutiendrait le mouvement national palestinien si sa haine inhérente, exclusive était orientée disons, contre un Etat noir plutôt que contre l’Etat juif.

Diaboliser et délégitimer Israël est le but central du mouvement national palestinien.

A cette fin, le ministre de l’information de l’Autorité Palestinienne a publié un guide de style pour instruire les Palestiniens des termes à utiliser afin d’éviter de légitimer Israël.

Selon un rapport de ‘Palestinian Media Watch’ sur ce guide de style, le langage doit être choisi pour éviter de présenter l’existence d’Israël comme « naturelle ». Comme l’explique l’introduction du livre, utiliser la terminologie israélienne « transforme l’essence de l’effort sioniste (c’est à dire l’Etat sioniste) de tentative raciste, colonialiste en un effort d’auto détermination et d’indépendance pour le Peuple juif ».

Parmi ses autres recommandations, le guide de style de l’AP demande aux Palestiniens de remplacer le terme « Etoile de David » par « Etoile à six points ». Et cela a du sens. Le terme « Etoile de David » démontre les droits nationaux du Peuple juif sur la Terre d’Israël. Après tout, c’est la Terre du Roi juif David qui fonda la capitale juive Jerusalem il y a trois mille ans.

Mais un objectif central de la propagande palestinienne, avancée par tous les secteurs influents de la société palestinienne, est de réécrire l’histoire et d’effacer les Juifs de l’histoire de la Terre d’Israël.

Au lieu de les interpeller sur ce crime intellectuel de proportions littéralement bibliques, les media occidentaux collaborent avec eux. Par exemple, mardi, le New York Times a publié un article sur les efforts des Palestiniens de Battir, village arabe au Sud Ouest de Jerusalem, pour obtenir que leur ancien système d’irrigation terrassé soit reconnu comme un site du patrimoine de l’UNESCO. Ils prétendent que cette désignation est nécessaire et urgent parce que s’ils ne l’obtiennent pas, Israël pourrait construire une barrière de sécurité à travers le village et nuire au système d’irrigation.

Isabel Kershner, la journaliste du Times, a qualifié le système d’irrigation de « système d’irrigation de l’époque romaine ».

Mais comme les bloggers Yisrael Medad et Elli Fischer l’ont souligné, c’est un système d’irrigation de l’époque du Second temple. Et alors que Battir est un candidat raisonnable au statut de site du Patrimoine mondial, c’est d’abord et avant tout un site du patrimoine juif. Battir est le nom arabe du village antique Betar, site de la dernière résistance de Bar Kochba contre l’Empire Romain.

C’est le dernier site où des Juifs furent souverains jusqu’à l’établissement de l’Etat d’Israël.

Mais Kershner n’a rien mentionné de tout cela.

L’avoir fait conduirait à trop de vérités dérangeantes – sur la nature du nationalisme palestinien, sur l’UNESCO, sur les droits des Juifs sur les territoires. Aussi la signification historique de Battir n’a pas été rapportée, et la nature du système d’irrigation a été rapportée de façon incorrecte.

D’un côté, on peut mettre en avant que la cécité délibérée des media occidentaux envers la haine islamique antijuive et son influence sur le monde des affaires font partie intégrante du refus collectif des élites occidentales de reconnaître et de faire face aux implications du phénomène. 

Mais cela est trop indulgent.

Les décideurs politiques qui ignorent la haine islamique antijuive le font parce qu’ils essaient de vendre leur politique. Quelle est l’excuse duNew York Times ?

Les media sont supposés rapporter des faits, et non pas former des perceptions. Les faits, non les perceptions sont supposés informer le public. C'est-à-dire qu’ils ne sont pas supposés collaborer avec les décideurs politiques ; ils sont supposés informer les décideurs politiques et le grand public.

Et cela nous ramène aux commentateurs qui se sont emparés de l’article d’Erdbrink sur la façon dont le vice-président de l’Iran croit que les Juifs – pardon les Sionistes – sont des monstres, et qu’ils utilisent cela comme preuve que l’on ne peut pas permettre à l’Iran d’avoir la bombe. Oui bien sûr, ils ont raison : cela vaut la peine de citer de nouveau ses viles remarques  pour marquer ce point.

En citant le Times, ils peuvent marquer une paire de points aujourd’hui, mais ils perdent une bataille stratégique de long terme. Ils confèrent de la respectabilité à un organe de presse qui a une politique institutionnelle de déni, de minimisation, et d’information trompeuse sur la question la plus importante qui donne forme aux évènements au Moyen-Orient aujourd’hui : la haine islamique des Juifs.

68 commentaires
Je l'ai répété d'innombrables fois: PALESTINE EST FICTICE, UNE INVENTION issue des éfluves du hashish que ces arabo-muslmans assassins et leurs chefs utilisent. Israel est en fait établi, irréfutable, incontestable et devrait s'en foutre carrément de l'opinion et des médias internationales. Il faut vider TOUTE Israel de ces arabes, les renvoyer dans leurs pays d'origine autrement on n'aura jamais de paix!
Envoyé par S. - le Lundi 3 Septembre 2012 à 17:00
Ils vient de découvrir une ville juive du 6e siècle en Palestine, alors que ils arrêten avec leurs mensonges.
Envoyé par Julia - le Lundi 3 Septembre 2012 à 17:26
Ooooh, on s'en fout de ce qu'il dit ce connard! Ils n'ont rien d'autre à faire qu'à racompeter des conneries! Laissez lui pisser dans son violon! Il n'a rien d'interressent dans son discour, il perd son temps! Tous ces abrutis perdent leur temps à conter n'importe quoi, quelle importance ce qu'ils racomptent? Ces bandes d'abruits, ils feraient mieux de s'en occuper de leur fesses, de leur pays en ruines! Nous n'avons que faire de tous ce dont ils disent ou pensent de nous. Israël proguesse, c'est ce qui compte. Ce ne sont qu'une bande de brebis égararés qui cherchent encore leur chemins. Qu'ils aillent au Diables! Ils n'on aucune importance! Allez mon peuple!
Envoyé par Dil_001 - le Lundi 3 Septembre 2012 à 21:20
j en ai marre de lire les conneries débitées par ces incultes iraniens aveuglés par la haine antisémite qui les anime, est ce si important de rapporter toutes ces élucubrations afin de nous conforter sur le fait qu'ils nous haïssent?
Franchement, laissons les crever de haine!!! et demandons aux médias communautaires d'arrêter la surenchère médiatique!! oui, les mollahs veulent nous anéantir, autant que les syriens, les égyptiens, les jordaniens, les libanais, les palestiniens....Chaque jour, un nouveau C.....élevé dans l'islam de la haine vomit sa jalousie contre notre peuple! et alors? je préfère ma place que la sienne...et il sait qu'il ne pourra jamais entamer un conflit contre ces Juifs qu'il abhorre car il sortirait perdant, ce qui doit être particulièrement invivable comme situation au vu du nombre de Juifs sur cette terre!!!
Alors, au plus profond de lui, le muzz se demande si les Juifs ne sont pas réellement, protéger par D' lui même, car ce petit nombre si visible, tient tête à la quasi totalité de l'humanité sans que nul n'arrive à y mettre un terme!!!
Je me suis souvent demandé les raisons d'une haine si viscérale...alors que les seuls muzzs en sécurité sont ceux qui vivent en israël!!!
ils ne méritent pas notre pitié, qu'ils continuent à s'entretuer!!!!
Clin d'oeil Clin d'oeil Clin d'oeil
Envoyé par Herve_015 - le Lundi 3 Septembre 2012 à 21:46

Je trouve pourtant que c'est une beauté classique musulmane :

Un regard tellement profond , pétillant d'intelligence , de bonté ; un front si haut , tellement intellectuel ;
Empreint de foi ! ( pour l'or noir et son pouvoir ) , empreint d'un délicat parfum de latrines :
Asservissement de la femme , pédophilie comme il se doit selon la tradition de leur antique grand maître et gourou , tortures , emprisonnements abusifs , abêtissement du peuple .
Plein aux as , qui se fout de la terre entière , quelqu'un de bien ...
( Un compte en banque grassouillet bien au chaud en Suisse , chez ces infâmes infidèles )
Cet individu et ceux qui l'entoure sont voués à la disparition éternelle , un couac de plus dans notre superbe univers surveillé par .. qui vous savez , qui surveille et qui note jusqu'au jour ou ...
Envoyé par Claire_021 - le Mercredi 5 Septembre 2012 à 13:43
C'est joliment dit, Claire, sans haine, sans vulgarité et tellement plein de vérité.... Rigole Rigole
Envoyé par Herve_015 - le Mercredi 5 Septembre 2012 à 15:51
"A propos de ces Juifs..":

Il faudrait que ce" vice quelque chose persillé" arrête de "fumer la moquette" et de jalouser les Juifs à a cheville desquels il n'arrivera jamais. La jalousie est un très vilain défaut et elle les perdra, tous ces décérébrés enturbannés.

AM ISRAEL HAY Choqué En colère ! Star Triste
Envoyé par Viviane_005 - le Lundi 5 Novembre 2012 à 19:01
c'est éttonant quand meme que l'amerique ki existe depuis si peux soit reconnu ,alors que nous qui éxistons depuis bien plus longtemps on nous conteste notre terre .
Envoyé par David_300 - le Vendredi 9 Novembre 2012 à 09:59
Comment ai-je pu aller jusqu'au bout de ce texte insipide et inepte. Comment ai-je pu supporter autant de bêtises au millimètre carré ? Peut-être que l'idée que je me faisais de la profession de journaliste m'y a poussé. J'attendais de trouver à un certain moment, la phrase qui aurait pu me conforter dans l'idée que cette profession qui se dit curieuse, pointilleuse, et même analytique n'avait pas oublié son intelligence sur le chemin d'un antisémitisme, oh pardon d'un anti-sionisme, lassant et peut-être même irritant car s’imaginant qu'à force de répétition, il viendrait à bout de notre peuple et de nos croyances. Pauvre individu sans cervelle et sans courage? Pourquoi sans courage ? Uniquement par la fainéantise dont il a fait preuve en omettant de prendre ses livres d'histoire pour paraître érudit et objectif. Ses professeurs devraient avoir honte de leur enseignement. En conséquence, nous ne devrions pas les publier.
Ayons une petite prière pour ce cerveau atrophié.
Envoyé par Marcel_033 - le Lundi 12 Novembre 2012 à 18:43
Oooooooooooooh,que c'est fatigent tout ça... Ils haissent les juifs, ce n'est pas nouveaux ça, ce n'est pas grave. Puis nous on s'en fouuuus! chien qui aboit ne mord pas, pourquoi prêtons nous attentions à tous cela? Qu'ils continuent à nous hair et alors? La terre ne s'arrêtes pas de tourner pour autant que je sache! La haine ne fait mal qu'à celui qui la ressent, et pendent ce temps la caravane passe... Tout le temps qu'ils perdent tous, à nous hair, on avance, Isrël avance, n'est pas cela qui compte? Qu'ils aient en enfer, nous n'avons que faire. Coooooooool! faisons ce qu'il doit être fait le future nous dira.
Envoyé par Dil_001 - le Lundi 12 Novembre 2012 à 19:29
Ajouter votre commentaire !
Adresse email :
Mot de passe :
Votre commentaire : 0/1500 caractères
Ajouter le smiley Sourire Ajouter le smiley Rigole Ajouter le smiley Choqué Ajouter le smiley Clin d'oeil Ajouter le smiley En colère ! Ajouter le smiley Embarrassé Ajouter le smiley Tire la langue Ajouter le smiley Star Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de Juif.org pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 9 minutes