English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV
Victor Hugo l'antisémite ?
Victor Hugo l'antisémite ?

Hugo est surtout connu pour son humanisme et son combat à la tête de la Nation pour les juifs de Russie, victimes d'odieux pogroms. Peu connaissent ses nombreux écrits antijuifs.

Hugo, version antisémite

 

"Victor Hugo et la Bible" de Henri Meschonnic (éd. Maisonneuve) montre que Hugo véhiculait les stéréotypes juifs antisémites de son époque, victime de l’information antisémite, avant de se 'métamorphoser'  en vieillissant, jusqu'à prendre la tête du combat pour la défense des juifs.

 

● "Les Burgraves" a suscité, à sa publication en 1843, de vives protestations des juifs de France concernant ses allusions aux meurtres rituels d’enfants. (Hugo y répond dans un courrier aux Archives Israélites où il insiste sur le caractère de fiction de l'œuvre, n'hésitant pas à taxer les “chrétiens de barbares et d'oppresseurs").

 

● "Les Châtiments" utilise le mot 'juif ' comme une injure :

                 Boursier qui tonds le peuple, usurier qui le triches,

                 Gais soupeurs de Chevet, ventrus, coquins et riches,

                 Amis de Fould le juif et de Maupas le grec,

                 Laissez le pauvre en pleurs sous la porte cochère,

                 Engraissez-vous, vivez, et faites bonne chère... -

 

● "Cromwell" caricature 'le juif' Manassé Ben-Israël.

 

● "Les chants du crépuscule" véhicule le stéréotype  'juif-argent'

 

                 C'est l'honneur, c’est la foi, la pitié, le serment,

                 Voila ce que le juif a vendu lâchement!

                 Marche, autre juif errant! Marche vers l'or qu'on voit

                 Luire à travers les doigts de tes mains mal fermées!

                 Judas qui vend son Dieu, Leclerc qui vend sa ville...

  

Dans le même temps, Michelet utilise les poncifs antisémites et dénonce la religion juive comme celle de la nuit, où l’obscurité est constante, dans un anti-biblisme fondamental.

 

Hugo version prosémite

 

● L’évolution de Hugo se manifeste dans une correction apportée au «Journal des idées de 1819» où il supprime un passage antisémite inspiré de Voltaire.

 

● Hugo affirme que l’usure, seul choix laissé aux Juifs, est cause de leurs malheurs.

 

● Dans "Les Contemplations" ('la vie aux champs'), les Juifs sont clairement désignés comme 'opprimés' : "la misère du peuple juif, maudit qu’il faut enfin bénir".

 

●Le clan Hugo s'est engagé à fond pour les juifs dès 1882 : Hugo s'attaque à la Russie et surtout aux chrétiens qui accomplissent des crimes perçus comme davantage 'religieux' que politiques. Hugo préside lui-même le 'Comité de secours aux victimes des pogroms', souscrivant généreusement et lançant un appel pour les juifs persécutés, que les journaux républicains répercutent.

 

● Pour l’antisémite Action Française et Georges Batault, "Hugo est Juif"...

 

Bilan

 

Hugo, comme Jaurès en tête de la défense de Dreyfus, a effectivement eu un lourd passé, rempli de poncifs antisémites fréquemment exprimés, y compris dans ses œuvres.

 

La France de Pascal et de Voltaire est restée soumise à tous les poncifs violemment antijuifs d'origine chrétienne (Pascal) ou laïcistes (Voltaire). Le si grand Hugo, tout comme Jaurès, Michelet et tant d'autres, n'y aura ainsi pas échappé dans un long premier temps avant de s'en sortir en soutenant le combat humaniste des juifs.

Yerouchalmi
http://yerouchalmi.web.officelive.com
49 commentaires
Le compte de ce membre a été suspendu.
Envoyé par Jean-luc_006 - le Vendredi 5 Février 2010 à 17:14
il y a un proverbe qui dit "tout ce qui n'est pas est anti"
tant qu'on est pas dans la peau du personnage et de son histoire on le comprend rarement

le révisionisme c'est détruire le fardeau des faits qui ont existé afin d'angeliser l'occident et les déculpabiliser
afin que leur image reste celle du "bon chrétien charitable sauvant les peuples"

là ce n'est pas tout à fait du révisionisme :
c'est vrai les auteurs se sont bien inspirés d'ouvrages antisémites de l'époque et des stéréotypes mais personne ne nient l'existence de leur bienfaits notamment (Zola et Hugo) en faveur des juifs
et l'article ne dit pas qu'Hugo est antisémite (il y a un point d'interrogation) "Hugo l'antisémite ?"

Hugo à aucun moment n'a été qualifié d'antisémite par les juifs ou enseigné comme tel
d'ailleurs ma mère est née en 1927, elle fréquentait l'école de l'alliance israelite à Tunis en tunisie.
elle me racontait comment ses profs vantait les écrits d'hugo vis à vis des juifs
même les élèves plaisantaient en soulevant l'hypothèse qu'il était d'origine juive et le surnommait (Haïm HHaga)
Envoyé par Anne_011 - le Vendredi 5 Février 2010 à 17:20
Le Parti sioniste révisionniste est un parti politique juif, sioniste, nationaliste, libéral et anti-communiste créé à Paris par Vladimir Jabotinsky.
Envoyé par Elie_010 - le Samedi 6 Février 2010 à 13:04
-"Victor Hugo l'antisemite?"-
OUI !!! -et pas seulment lui.........!!!!! il y'a d'autres toujour vivantes encore!!!! Star En colère ! En colère ! Star
Envoyé par Bar-oni - le Dimanche 7 Février 2010 à 04:09
Jean luc 006
d'abord la compréhension chez vous ce n'est pas votre fort alors de ce côté là vous n'avez rien à m'enseigner

oui tout le monde est imprégné d'antisémitisme qu'on le veuille ou non car celui-ci a été entretenu depuis des siècles
il a débuté depuis l'occupation romaine en (ex palestine : nom donné par les romains)
et a été repris dans la religion chrétienne qui a été sous influence romaine dont la devise était
"diviser pour mieux régner" et ceux qui usent de ces thèses et les partage sont antisémites par défaut

comme à l'époque de Victor Hugo la place de la religion chrétienne était très forte forcément tout le monde était antisémite
c'est pour ça que Victor Hugo a des circonstances atténuantes dans son antisémitisme de bon chrétien

c'est pourquoi je dis et redis que Victor Hugo aurait dû apprendre à connaître les juifs de son époque comme devoir de tout philosophe digne de ce nom

Hugo est comme George Frêche, un homme cultivé a des responsabilités dans ce qu'il écrit ou dans ce qu'il dit
il a un message à transmettre au peuple qui n'a pas toujours la possibilité de savoir...

Envoyé par Anne_011 - le Dimanche 7 Février 2010 à 13:08
Le compte de ce membre a été suspendu.
Envoyé par Jean-luc_006 - le Dimanche 7 Février 2010 à 20:26
Hugo en a fait déjà pas mal, pour un seul homme.
Envoyé par MARCOROZ - le Dimanche 7 Février 2010 à 21:17
shalom,victor hugo antisemite?dans l'article il disent que victor hugo prit la defence des juifs russe et que dans certain de ces texte il eu des propos pro-semites!je suis juifs askenaze,je suis un passioner de lecture,victor hugo j'aime beaucoup,arretons de taxer tout le monde dantisemite,moi meme qui suis un passioner de judaisme et un pro israel je trouve que employer a longueur de temps antisemite par la et raciste par ci ca devient agacant,il faut quand meme faire remarquer que la judeophobie en europe fesait parti de lambiance de lepoque et qui etait de tradition chretienne!mais ca pas empecher de diviser la france en deux lors de laffaire dreyfuss a la fin du dix neuvieme siecle,donc tout le monde netait pas si antisemite que ca!
Envoyé par Z - le Lundi 8 Février 2010 à 02:35
Dire que Victor Hugo était antisémite est de l'ignorance. Pour être antisémite, il faut être contre les personnes d'originie sémites command les juifs sépharades et les palestiniens par exemple. Mais il semble avoir été antijuif certes, mais pas antisémite.
Envoyé par Alain_068 - le Lundi 8 Février 2010 à 04:01
Tiens, voilà le génie du jour !
Alain, les mots ont un sens et le dictionnaire sert à quelque chose, on espère. L'antisémitisme, c'est la haine des Juifs. C'était aussi, à l'époque, la haine des "personnes d'origine sémite" étant entendu que c'étaient les Juifs qui étaient visés. L'étymologie ne peut pas remplacer la définition et l'usage courant du mot. D'autre part les Aschkénazes sont de même origine que les Sépharades, si l'on remonte à deux mille ans.

La judéophobie faisait partie de l'ambiance de l'époque, nous dit Z. Aujourd'hui, le mépris des animaux fait encore partie de l'ambiance de l'époque, et notre société a autant de progrès à faire dans le regard qu'elle porte aux animaux qu'elle avait de progrès à faire autrefois dans le regard qu'elle portait aux Juifs.


Envoyé par MARCOROZ - le Lundi 8 Février 2010 à 10:32
Ajouter votre commentaire !
Adresse email :
Mot de passe :
Votre commentaire : 0/1500 caractères
Ajouter le smiley Sourire Ajouter le smiley Rigole Ajouter le smiley Choqué Ajouter le smiley Clin d'oeil Ajouter le smiley En colère ! Ajouter le smiley Embarrassé Ajouter le smiley Tire la langue Ajouter le smiley Star Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de Juif.org pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 33 minutes