English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV
Victor Hugo l'antisémite ?
Victor Hugo l'antisémite ?

Hugo est surtout connu pour son humanisme et son combat à la tête de la Nation pour les juifs de Russie, victimes d'odieux pogroms. Peu connaissent ses nombreux écrits antijuifs.

Hugo, version antisémite

 

"Victor Hugo et la Bible" de Henri Meschonnic (éd. Maisonneuve) montre que Hugo véhiculait les stéréotypes juifs antisémites de son époque, victime de l’information antisémite, avant de se 'métamorphoser'  en vieillissant, jusqu'à prendre la tête du combat pour la défense des juifs.

 

● "Les Burgraves" a suscité, à sa publication en 1843, de vives protestations des juifs de France concernant ses allusions aux meurtres rituels d’enfants. (Hugo y répond dans un courrier aux Archives Israélites où il insiste sur le caractère de fiction de l'œuvre, n'hésitant pas à taxer les “chrétiens de barbares et d'oppresseurs").

 

● "Les Châtiments" utilise le mot 'juif ' comme une injure :

                 Boursier qui tonds le peuple, usurier qui le triches,

                 Gais soupeurs de Chevet, ventrus, coquins et riches,

                 Amis de Fould le juif et de Maupas le grec,

                 Laissez le pauvre en pleurs sous la porte cochère,

                 Engraissez-vous, vivez, et faites bonne chère... -

 

● "Cromwell" caricature 'le juif' Manassé Ben-Israël.

 

● "Les chants du crépuscule" véhicule le stéréotype  'juif-argent'

 

                 C'est l'honneur, c’est la foi, la pitié, le serment,

                 Voila ce que le juif a vendu lâchement!

                 Marche, autre juif errant! Marche vers l'or qu'on voit

                 Luire à travers les doigts de tes mains mal fermées!

                 Judas qui vend son Dieu, Leclerc qui vend sa ville...

  

Dans le même temps, Michelet utilise les poncifs antisémites et dénonce la religion juive comme celle de la nuit, où l’obscurité est constante, dans un anti-biblisme fondamental.

 

Hugo version prosémite

 

● L’évolution de Hugo se manifeste dans une correction apportée au «Journal des idées de 1819» où il supprime un passage antisémite inspiré de Voltaire.

 

● Hugo affirme que l’usure, seul choix laissé aux Juifs, est cause de leurs malheurs.

 

● Dans "Les Contemplations" ('la vie aux champs'), les Juifs sont clairement désignés comme 'opprimés' : "la misère du peuple juif, maudit qu’il faut enfin bénir".

 

●Le clan Hugo s'est engagé à fond pour les juifs dès 1882 : Hugo s'attaque à la Russie et surtout aux chrétiens qui accomplissent des crimes perçus comme davantage 'religieux' que politiques. Hugo préside lui-même le 'Comité de secours aux victimes des pogroms', souscrivant généreusement et lançant un appel pour les juifs persécutés, que les journaux républicains répercutent.

 

● Pour l’antisémite Action Française et Georges Batault, "Hugo est Juif"...

 

Bilan

 

Hugo, comme Jaurès en tête de la défense de Dreyfus, a effectivement eu un lourd passé, rempli de poncifs antisémites fréquemment exprimés, y compris dans ses œuvres.

 

La France de Pascal et de Voltaire est restée soumise à tous les poncifs violemment antijuifs d'origine chrétienne (Pascal) ou laïcistes (Voltaire). Le si grand Hugo, tout comme Jaurès, Michelet et tant d'autres, n'y aura ainsi pas échappé dans un long premier temps avant de s'en sortir en soutenant le combat humaniste des juifs.

Yerouchalmi
http://yerouchalmi.web.officelive.com
49 commentaires
Sémite = descendants de Sem = fils de Noé = tribus bibliques
Envoyé par Elie_010 - le Lundi 8 Février 2010 à 11:10
Pour répondre à MARCOROZ, seule une étude des gènes mitochondriaux pourrait trancher la question de l'origine commune des juifs Aschkénazes et Séfarades.

D'autre part, si le dictionnaire est utilise, dans certains cas il faudrait le corriger quand il y a des erreurs. L'antisémitisme n'est pas la haine des juifs mais bien la haine des sémites. plus encore, la haine envers les palestiniens, peu importe son origine, est de l'antisémitisme.

L'exemple suivant permet de comprendre la différence: l'antisionisme.

L'antisionisme ne veut pas dire être contre les juifs ou Israël mais bien d'être contre la création d'un état juif prônant le retour de Sion.

Et pour tes insultes cher MARCOROZ, je te prie de les imaginer mais de ne pas les exprimer sur ce forum.
Envoyé par Alain_068 - le Mardi 9 Février 2010 à 02:24
Alain, j'ai du respect pour les personnes qui expriment un point de vue personnel selon leur propre style, mais pas pour les clones dupliqués à des millions d'exemplaires qui ne savent qu'annoner des slogans et des clichés rebattus et (et de surcroît, mensongers).
Envoyé par MARCOROZ - le Mardi 9 Février 2010 à 09:28
Mon derniers article porte justement sur la tentative actuelle de substituer les soi-disant "Palestiniens" aux Juifs.
http://marcoroz.over-blog.com/article-genealogie-orwellienne-44422487.html
Envoyé par MARCOROZ - le Mardi 9 Février 2010 à 09:30
un peuplade qui-ils se appellent "Palestiniens" N'est existent PAS!!!
Les PHILISTEENS sont disparu-s il y'a plus de 1600 annees ce la!!!Cette peuplade d'aujordhui,n'a rien a voire avec les Souche origine des Philisteens!!! les Philisteens-(Peuple qui arrive par le mer)-sont origines aux actuelle Mauritanie!!!Ce la est Gentiquement trouve il y'a bien long de temps!!
Envoyé par Bar-oni - le Mardi 9 Février 2010 à 09:51
Alain:
" si le dictionnaire est utilise, dans certains cas il faudrait le corriger quand il y a des erreurs......L'antisionisme ne veut pas dire être contre les juifs ou Israël mais bien d'être contre la création d'un état juif prônant le retour de Sion."

Alain puisque tu m'as l'air de t'y connaitre mieux que le dictionnaire, si "sioniste" c'est etre pour la creation d'un etat juif pronant le retour à Sion, qu'est ce qu'un "pro-sioniste"?
Envoyé par Elie_010 - le Mardi 9 Février 2010 à 09:56
Alain_068

"seule une étude des gènes mitochondriaux pourrait trancher la question de l'origine commune des juifs "Aschkénazes et Séfarades."
1)je réponds à vos insultes
seule une étude des gènes mitochondriaux pourrait trancher le point qu'il y à départager dans les gènes des cons comme vous.
a) quand Sarkozy a préconisé l'ADN pour les délinquants ou pour déceler la paternité par rapport au regroupement familial pour les immigrés
tout le monde l'a taxé de faciste, tout le monde a crié à l'insulte etc...
Mais pour les juifs allons y tout est permis ça ne révolte personne et ça ne choque personne et on en rajoute

2) par abus de langage quand on parle de l'antisémitisme tout le monde sait qu'il vise les juifs et les esprits n'ont pas changé pour la bonne raison que les sémites qui vivaient principalement en Europe étaient juifs c'est vrai que si on est puriste antisémitisme concerne la haine contre tous les sémites

3) Où est le mal à ce que le sionisme prône la création d'un état juif après les invasions successives je dirais la re(création) d'un état juif sur la terre de sion donc de nos ancêtres juifs ce n'est que réparation et récupération d'un dû volé par les occupations successives romaines et ottomanes beaucoup plus tard
donc si on est antisionisme on est contre la création de l'état d'Israël et automatiquement contre les juifs et pour leur diaspora
c'est à dire à la merci des peuples : A qui a sauvé son juif si l'antisémitisme tourne mal en France ou ailleurs

Envoyé par Anne_011 - le Mardi 9 Février 2010 à 11:14
Jean-luc_006

c'est bien ce que je disais la compréhension n'est pas votre fort en plus aucun rapport avec mon judaïsme
alors au lieu de vous rendre intéressant
allez apprendre à lire (parce que les pets de caniche ne concernent que vous)
je n'ai jamais dit et je le répète si ce n'est pas trop dur pour votre cervelle embrumée

je n'ai jamais dit texto que Victor Hugo était antisémite
parce que si vous avez bien lu mes post (si vous savez lire) je souligne qu'il a bien réagi. et même dans l'école juive privée que fréquentait ma mère née en 1927 on leur enseignait tous le bienfait de ses écrits à propos des juifs.
Mais étant donné que la religion chrétienne à l'époque prenait une grande place dans la société et que cette même religion a entretenue dans ses écrits l'antisémitisme depuis l'occupation romaine en ex palestine et depuis le 1er siècle après Jésus christ
tout le monde était imprégné d'antisémitisme qu'il le voulait ou non même si ce n'était pas dans sa nature
et Hugo est de ceux là

Envoyé par Anne_011 - le Mardi 9 Février 2010 à 11:34
Le compte de ce membre a été suspendu.
Envoyé par Jean-luc_006 - le Mardi 9 Février 2010 à 12:03
@ Marcoroz,

Il faut replacer les propos et les écrits des hommes célèbres dans le contexte de leur époque. V. Hugo croyait peut-être à certains mythes concernant les Juifs parce que tout le monde y croyait en son temps. Faire de Hugo un antisémite serait malhonnête.

N'est-ce pas transposable à notre époque ?

A partir de quels critères définit-on un antisémite ?

Combien au monde ne seraient plus antisémites s'ils cessaient de croire aux mythes concernant les Juifs ?

J'ai toujours pensé et été conforté dans ce sens de par mes lectures, outre mon expérience personnelle, que l'enseignement du mépris (Chrétien et Musulman) est la pierre angulaire de la détestation du Juif. Les bas instincts ont fait le reste. La bonne éducation puisant aux sources de la vérité est le meilleur antidote contre cette horreur.

A qui doit-on jeter la pierre ? Aux enfants de Gaza, éduqués depuis le biberon dans la haine du Juif ou à leurs parents qui les avilissent ?

Si l'antisémitisme se soigne, quelle est la part de responsabilité du malade ?

Peut-on dire que grand nombre d'antisémites victimes de leur éducation sont de 'bonne foi' ?

Peut-on rationnaliser la haine du Juif sans se référer à la bêtise, à l'ignorance, à la jalousie, à la rivalité religieuse, à l'obscurantisme, à la peur de la différence, à la haine de soi, à la désinformation délibérée et à l'opportunisme des gens sans scrupules ?

Si Victor Hugo avait vécu le même revirement en son âme et conscience sans avoir l'opportunité de le faire savoir, dans quelle catégorie l'aurions-nous classé ? Peut-on dire tout simplement en pensant à lui qu'il était antisémite avant de se délester de ses anciens préjugés ? La réponse réside dans le sens que l'on donne à l'antisémitisme au fur et à mesure de son évolution.

Est-on condamné à le demeurer quand on est antisémite ? Sûrement pas.

Existe-t-il des antisémites purs et durs ? sans aucun doute.

Est-ce que je me contredis ? Je ne sais pas.

Tous les faux qui nous construisent une image diabolique, tout le mal qu'on nous a fait et toute la haine antijuive qui déferle sur notre pauvre monde, m'ont-ils donné de bonne raisons de haïr, bêtement et à jamais, tous ceux qui ne sont pas Juifs, d'autant que ce qui est reproché aux antisémites figurant dans leurs rangs est tout sauf un mythe ? Bien sûr que non.

Je sais qu'il y a des bonnes gens partout et j'accorde le bénéfice du doute à tout non-juif que je n'ai pas l'honneur de connaitre. Le respect de moi-même ne peut faire l'économie de cette évidence. Alors pourquoi chez les personnages réputés intelligents, l'entendement, le bon sens et la sensibilité humaine prennent-ils si peu de place dans l'équation qui met à l'honneur les inepties les plus indigestes ?

Combien faut-il être idiot pour reprendre à son compte la chasse aux organes de Tsahal ? Combien faut-il être malhonnête pour relayer l'info sans l'accompagner d'un commentaire réprobateur ?

Ca fait beaucoup de questions...
Envoyé par William_010 - le Mardi 9 Février 2010 à 14:51
Ajouter votre commentaire !
Adresse email :
Mot de passe :
Votre commentaire : 0/1500 caractères
Ajouter le smiley Sourire Ajouter le smiley Rigole Ajouter le smiley Choqué Ajouter le smiley Clin d'oeil Ajouter le smiley En colère ! Ajouter le smiley Embarrassé Ajouter le smiley Tire la langue Ajouter le smiley Star Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de Juif.org pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 41 minutes