English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : infos Société

Israël en manque de tomates

Israël en manque de tomates - © Juif.org
Alors que le prix des tomates en Israël continue de grimper, les consommateurs éprouvent de plus en plus de difficultés à trouver des tomates rouges et fraîches. La plupart des tomates se vendent pas mûres sous la forme de tomates vertes, pour des prix variant entre 9 shekels (1,8 euros) et 17 shekels (3,4 euros) le kilos, tandis que d’autres magasins ne peuvent offrir que des tomates pourries, voire pas du tout.
 
Les chances de trouver des tomates cerises est encore plus faible.
 
Des sources au sein des chaînes de supermarchés israéliens et de magasins de quartier expliquent que la raison de la pénurie est la vague de chaleur qui s’est poursuivie en Israël tout au long du mois de septembre, ainsi que la chute des approvisionnements en raison des fêtes.
 
« La revendication d’une pénurie de tomate n’est pas vraie, et les prix élevés ne sont pas justifiés, » explique Dudu Dahan, de Kiryat Yam, qui fournit des tomates au marché de gros de Haïfa et qui exploite trois magasins de légumes dans le nord d’Israël. Les magasins de Dahan à Carmiel, Maalot et Kiryat Yam vendent des bonnes tomates pour 5,9 shekels (1,2 euros) le kilo.
 
« C’est vrai qu’il y a un peu de pénurie, mais cela ne justifie pas la vente du kilo à 15 shekels (3 euros) ou même 10 shekels (2 euros), » a-t-il dit. « Cette hausse des prix est artificielle parce que les magasins savent qu’il y a une demande, et que les consommateurs paieront n’importe que prix, car ils ne peuvent vivre sans tomates. »
 
Shelly Ganz, du ministère de l’agriculture, qui est spécialisée dans le production de tomates fraîches, estime que la pénurie se terminera dans environ un mois. « Les fruits produits après les vagues de chaleur arriveront dans environ un mois, et l’offre va augmenter. »
 
Cette pénurie, artificielle ou non, de tomates en Israël suit une autre pénurie qui a touché la grande distribution jusqu’aux fêtes de Soukhot : le manque de lait dans le pays était visible dans toutes les grandes surfaces sous sa forme classique de sacs plastiques d’un litre. Par contre, étonnement, les packs cartonnés de deux litres, plus chers, étaient toujours disponibles.
110 commentaires
Le compte de ce membre a été suspendu.
Envoyé par Adel - le Mardi 5 Octobre 2010 à 07:35
qu'est-ce que c'est que ces infos MENSONGERES ? les tomates nous en avons toujours et non pas aux prix indiques dans l'article, les israeliens ne sont pas c... pour acheter aux prix mentionnes quant aux tomates cerises, et olives, nous n'avons jamais ete en manque !!!
pour le lait nous avons eu une penurie de 3 semaines MAIS ca concernait AUSSI LES PACKS CARTONNES DE 1 ET 2 LITRES ! JUIF.ORG FERAIT BIEN DE VERIFIER LA SOURCE DE LEURS INFOS AVANT DE LES AFFICHER !!!
EN DIRECT D'ISRAEL ! D'GANIAH,
Envoyé par jocelyne d'ganya - le Mardi 5 Octobre 2010 à 09:07
j'ai en effet eu beaucoup de mal a trouver des tomates convenables sur le marche vendredi matin, et les prix, pour des tomates mediocres, etaient en effet aux alentours de 10 shekels.
a vrai dire, pendant toute la duree des fetes, l'achat de legumes etait un parcours du combattant.. et la qualite etait tres mediocre
Envoyé par Muriel_001 - le Mardi 5 Octobre 2010 à 09:27
Rigolo! Je viens d'acheter des tomates un peu plus cher que d'habitude!Le lait est toujours abondant sans mon frigo pour satisfaire le gros appetit des miens pour les cereales et le choco!!Donc,meme pas de famine,les Israeliens achetent beaucoup a manger patout!
Envoyé par Noemie Caroline - le Mardi 5 Octobre 2010 à 09:45
Cette info n'est pas du tout mensongere, cela fait bien 3 semaines que les tomates se vendent a 10 shekels environ le kilo (supermarches, shouk hacarmel a tel aviv). Peut-etre que dans votre kibbutz vous avez la (rare) chance de ne pas en manquer !!!
Et les cartons de lait etaient effectivement toujours presents dans les magasins, alors que les sachets en plastique ont manques quelques jours...
Delphine, Rishon le Tsion (region du centre)
Envoyé par Delphine_003 - le Mardi 5 Octobre 2010 à 09:46
EXCUSEZ-MOI POUR MES FAUTES DE FRAPPE 'DANS MON FRIGO' ET 'MANGER PARTOUT'
Envoyé par Noemie Caroline - le Mardi 5 Octobre 2010 à 09:48
C'est de n'importe quoi! Les tomates mairetent t-ils tant d'importances que cela? Il est arruvé a ma mam de cuisiner sans tomate et le manger était toujurs aussi bon! S'il n'y a pas de tomate cuisinez sans! Puis une question peut-être bête mais... Vous ne n'avez pas de potagé chez vous au fond du jardin?! Le soleil ce n'est pas cela qui manque poutant?!
Envoyé par Dil - le Mardi 5 Octobre 2010 à 11:11
Heuresement vous etes la pour nous raconter, franchement !!!!!
Envoyé par Julia - le Mardi 5 Octobre 2010 à 12:04
Jocelyne tu vois encore une fois comment c'est important de mettre les point sur les i ? Par les gens que vivent sur place .
De un on sait maintenant que tout est bon pour abaisser le image encore un peu .
Même que ça été vrai , alors chez nous les prix ont pris un drôle envol aussi . avec une multitude des explications un plus fou comme le autre . Pour les fruits et légumes avec leur prix trop haut ils ont constaté que la consommation a énormément baissée , alors leur réclame avec cinq fruits et légumes tout les jours sonne comme moquerie envers les gens que ont mal a boucler leur fin de mois ils ont fini pour baisser les prix .
Maintenant quand la nature fait les siennes , personne peut changer ça et si vraiment un petit moment les tomates manqueront c'est quand même pas le fin de monde . Et que les commerçants se frottent la main ne est aussi pas un secret . Pour le lait pareil , quand les deux litres sont plus cher , alors presque tout le monde va acheter un litre . normal quand on a une manque que le plus cher reste plus longtemps disponible .
Mais par contre quand vous etes déjà a deux de nous dire que cet article est tellement exagérée , alors je pense que c'est encore le torchon de Haaretz ou semblable que distille le pessimisme .
Envoyé par Sonia_004 - le Mardi 5 Octobre 2010 à 12:34
« C’est vrai qu’il y a un peu de pénurie, mais cela ne justifie pas la vente du kilo à 15 shekels (3 euros) ou même 10 shekels (2 euros), » a-t-il dit. « Cette hausse des prix est artificielle parce que les magasins savent qu’il y a une demande, et que les consommateurs paieront n’importe que prix, car ils ne peuvent vivre sans tomates. »

En été en Suede, on ne peut pas petexter des vagues de chaleur et les pluies sont abondantes, donc aucune pénurie de tomate à l´horizon et pourtant, les prix ne descendent jamais en dessous de 2 euros, le prix normal est au minimum de 3 euros.
Envoyé par Elie_010 - le Mardi 5 Octobre 2010 à 12:48
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 56 minutes